Dans le cadre de son activité de radiologue spécialisé en ostéo-articulaire, Dr Jean-Aybert Collinot, spécialiste en radiologie et médecine nucléaire développe un pôle de radiologie interventionnelle, orienté notamment vers la prise en charge de la douleur au sein de Hirslanden Clinique des Grangettes. Le Dr Collinot s'exprime sur son parcours professionnel et répond à notre série de « 3 questions à ».

Pourquoi vous êtes-vous spécialisé en radiologie ?

L’impression marquante que m’a laissé mon père, lui-même médecin, associée à un intérêt particulier pour les sciences-physiques et une curiosité quant à la complexité du vivant m’ont naturellement poussé à suivre son exemple et entreprendre des études de médecine. Au cours de celles-ci, le hasard des rencontres a mis sur mon chemin un radiologue passionné, dont les décennies de pratique n’avaient en rien altéré son besoin de nouvelles connaissances, ni l’enthousiasme de son exercice et qui a su me transmettre son engouement pour la spécialité.

La pratique du sport à haut niveau m’a rendu attentif à la nécessité de diagnostics précis concernant les atteintes musculo-squelettiques mais également à l’importance de la gestion de la douleur, source trop fréquente d’une baisse de la qualité de vie et préoccupation majeure des patients.

Comment concrètement votre travail influence-t-il votre vision de tous les jours ?

J’appréhende le quotidien de la même façon que je le fais avec un examen radiologique. Il est nécessaire dans les deux cas de conserver une vision globale et d’intégrer chaque élément dans son contexte avant d’émettre une hypothèse ou de donner un diagnostic. De la même façon, humilité et ouverture d’esprit sont deux valeurs essentielles pour développer une pratique intelligente et une vie équilibrée.

L’innovation constante des techniques radiologiques me permet également de cultiver une curiosité et un dynamisme que j’ai plaisir à retrouver dans ma profession comme dans ma vie privée.

Quel est le plus grand défi dans votre profession ?

La radiologie de demain sera encore davantage impliquée dans une approche globale en collaboration avec les autres spécialités médicales, avec pour nécessité de concilier clinique et intelligence artificielle.

J’ai à cœur d’échanger avec chacun des patients qui me sont confiés, afin d’établir un lien de confiance indispensable à une prise en charge de qualité.

Afin d’élargir mes compétences, je me suis également formé en radiologie interventionnelle et perfectionné dans l’approche de la douleur. Je souhaite développer ce domaine au sein de Hirslanden Clinique des Grangettes à Genève, en proposant des procédures qui utilisent différents moyens d’imagerie disponibles (infiltration sous contrôle échographique, scopique ou scannoguidée, traitement de lésions intra-osseuses par thermoablation,  vertébroplastie sous contrôle fluoroscopique etc.) 

Propos recueillis par Julie Landaut.

Docteur Jean-Aybert Collinot

Médecin spécialiste en radiologie et médecine nucléaire