Pourquoi faire des tests dans notre camp?

D’une part, il se peut que les enfants ne soient pas encore vaccinés, ni la majorité des adolescents. D’autre part, les camps rassemblent en hébergement collectif des personnes qui n’ont pas forcément de contacts dans la vie quotidienne. Afin de minimiser le risque de propagation des infections, le dépistage gratuit est une méthode efficace pour contenir et contrôler le virus, en plus du respect des mesures de protection.

Environ 0,1 à 0,2 % de la population est porteuse du coronavirus sans le remarquer (personnes dites asymptomatiques). Ces porteurs peuvent transmettre le virus sans être détectés. Grâce aux tests, ces personnes peuvent être détectées et leur environnement peut être protégé.

Quels camps peuvent participer ?

Les camps qui se déroulent en Suisse peuvent participer. Une au moins des lieux suivants :  le lieu du camp / le siège de l’organisateur / le canton de résidence du responsable du camp doit être dans un des cantons participants : Berne, Lucerne, Schwyz, Valais, Zoug, Zurich.

Que coûte la participation?

La participation est gratuite. Tous les coûts (matériel, logistique, analyses de laboratoire) sont couverts par le gouvernement fédéral.

À quelle fréquence dois-je être testé?

Vous pouvez commander deux jeux de matériel de test pour votre camp. Le premier test doit être effectué avant le début du camp ou, si ce n’est pas possible le premier jour du camp, et le second au milieu ou à la fin du camp. En particulier pour les camps de musique / chant, il est recommandé de faire un second test le dernier jour.

Comment les tests se déroulent-ils?

Chaque personne fournit un échantillon de salive. Pour ce faire, la personne se rince la bouche avec l’eau salée d’un tube de prélèvement pendant 60 secondes. La solution est ensuite remise dans le tube à prélèvement à l’aide d’un entonnoir. Le tube est fermé et identifié avec le nom.

La personne responsable divise tous les échantillons individuels en « pools »: 4 à 10 échantillons individuels sont mélangés dans un récipient de collecte (fourni). On marque sur ce récipient les noms des personnes du pool pour pouvoir les retrouver ensuite.

Le liquide mélangé est aspiré du récipient de collecte dans un tube à vide ; l’échantillon de collecte est prêt. L’échantillon est ensuite envoyé au laboratoire par la poste dans une enveloppe prépayée. 

Le résultat est généralement disponible dans les 24 heures suivant la réception de l’échantillon au laboratoire. La personne inscrite sur la plateforme est informée du résultat par SMS, en indiquant le numéro de pool.

Que se passe-t-il en cas de résultat positif d’un test?

Si un pool a un résultat positif, toutes les personnes de ce pool doivent immédiatement se faire retester individuellement. Cette démarche doit être effectuée immédiatement chez le médecin le plus proche ou dans un centre de test (non possible via la plateforme TOGETHER WE TEST).

Les personnes du pool positif et les autres participants du camp doivent respecter les mesures de protection du canton dans lequel se déroule le camp. 

Les chefs de camp et les accompagnateurs doivent-ils aussi passer un test?

Oui, absolument. Il est important de tester le plus grand nombre de personnes possible dans le camp. 

Faut-il quand même porter des masques?

L’obligation de port de masque est maintenue, même si des tests sont effectués.

Les masques sont obligatoires pour toutes les personnes âgées de 12 ans et plus dans tous les espaces fermés et pendant les transports. Pour les participants adultes et les cadres, des masques sont également requis pour les activités de plein air où la distance de 1,5 m ne peut être respectée

Faut-il appliquer les mesures de protection même si des tests sont effectués?

Oui. Des mesures de protection (hygiène, distance, occupation maximale, etc) conformes aux directives cantonales sont requises. même avec les tests.

SLes personnes vaccinées doivent-elles aussi être testées?

Les personnes totalement vaccinées (deux doses de vaccin ou une dose de vaccin après avoir été infectées par le virus Covid) n’y sont pas obligées, mais peuvent être testées si elles le souhaitent.

Les personnes qui ont été infectées par le coronavirus doivent-elles aussi effectuer un test?

Les personnes qui ont été infectées doivent s’abstenir de participer au test jusqu’à six mois après le début de la maladie, car les tests peuvent encore être positifs pour elles pendant ces six mois.