Histoire

Le Groupe de cliniques privées Hirslanden en quelques grandes étapes:

2017

Reprise de la Clinique des Tilleuls

Avec l'intégration de la Clinique des Tilleuls, Hirslanden acquiert un hôpital qui s'inscrit parfaitement dans l'orientation stratégique du groupe. Les lacunes entre les régions de prestation de Berne et du Mittelland sont également comblées.

Avec la Clinique des Tilleuls, le Groupe de cliniques privées Hirslanden compte 17 cliniques dans 11 cantons.

2016

Ouverture du centre médical de Guin

Avec le centre médical de Guin (FR), Hirslanden Berne renforce l’offre de soins de base élargie qui englobe, outre la médecine de premier recours et la radiologie, différentes consultations spécialisées.

2015

Praxiszentrum am Bahnhof de Schaffhouse

Le Praxiszentrum am Bahnhof comporte un cabinet médical de premier recours et un cabinet de consultations sans rendez-vous, de même que les cabinets des médecins accrédités spécialisés de la Klinik Belair.

2014

Reprise de la Clinique La Colline de Genève et de la swissana clinic de Meggen

Avec la Clinique La Colline genevoise, le Groupe de cliniques privées Hirslanden étend sa présence en Suisse romande. Reprise la même année, la swissana clinic de Meggen dans le canton de Lucerne travaille en étroite collaboration avec la Klinik St. Anna et dispose, en plus d’une unité stationnaire, d’une clinique de jour.

Ouverture de la Radiotherapie Hirslanden Männedorf

La Radiotherapie Hirslanden Männedorf à l’hôpital Männedorf est gérée par des collaborateurs spécialisés et des médecins de la clinique Hirslanden et offre aux patients domiciliés sur la rive droite du lac de Zurich la possibilité d’être traités près de chez eux.

2013

Ouverture du Praxiszentrum am Bahnhof de Berne

Au Praxiszentrum am Bahnhof de Berne, les patients ont accès rapidement à un vaste éventail de prestations allant des soins de base aux consultations d’urgence sans rendez-vous et aux consultations de spécialistes.

Aussenansicht Praxiszentrum am Bahnhof Bern
2011

St. Anna im Bahnhof à Lucerne

Le centre St. Anna im Bahnhof à Lucerne est le premier centre ambulatoire du Groupe de cliniques privées Hirslanden.

2010

Reprise de la Klinik Stephanshorn

Avec son vaste éventail de prestations médicales, la Klinik Stephanshorn contribue aux soins de base de toutes les catégories d’assurés dans le canton de Saint-Gall.

Premier rapport de qualité détaillé

En Suisse, à l’exception des hôpitaux universitaires, très peu d’établissements hospitaliers publient leurs données de qualité avec autant de transparence que le Groupe Hirslanden.

2007

Reprise par le groupe hospitalier sud-africain Mediclinic International

Investisseur orienté sur le long terme dans ce secteur, le groupe hospitalier sud-africain Mediclinic International est le partenaire de choix du Groupe Hirslanden lorsque son propriétaire de l’époque décide de le vendre.

2005

Reprise de la Klinik St. Anna

La Klinik St. Anna de Lucerne est la plus ancienne et la plus grande du Groupe Hirslanden.

2002

Reprise par le groupe d’investisseurs BC Partner Funds

Fondée en 1932, la clinique Hirslanden devient le Groupe de cliniques privées Hirslanden en 1944. Depuis 1990, celui-ci est aux mains d’UBS (autrefois SBG). En 2002, la banque vend les cliniques au groupe d’investisseurs BC Partner Funds, qui entreprend de développer très rapidement le Groupe sur le plan qualitatif et quantitatif.

1997 - 2002

Reprise de sept cliniques privées

Entre 1997 et 2002, sept autres cliniques privées rejoignent le Groupe: la Klinik Permanence de Berne (1997), la Clinique Bois-Cerf de Lausanne (1998), la Klinik Belair de Schaffhouse et l’AndreasKlinik Cham Zug (2001), le Salem-Spital de Berne, la Klinik Birshof de Münchenstein (BL) et la Klinik Am Rosenberg de Heiden (AR) (2002).

Klinik-Permanence
Andreas_Klinik
1990

Fusion de cinq cliniques et naissance du Groupe de cliniques privées Hirslanden

En 1990, la Klinik Hirslanden de Zurich fusionne avec quatre autres établissements implantés à Aarau (im Schachen), Berne (Beau-Site), Lausanne (Cecil) et Zurich (Im Park), formant ainsi le premier groupe hospitalier de Suisse.