Côlon irritable

Le terme de côlon irritable désigne une affection s'accompagnant de troubles digestifs chroniques qui ne peuvent être attribués à des causes évidentes au niveau des organes digestifs. Le côlon irritable entraîne typiquement des douleurs dans le bas ventre, des ballonnements et des crampes dans le bas ventre accompagnés de selles irrégulières, alternant le plus souvent entre diarrhée et constipation. Lorsque ce type de troubles persiste sans qu'une cause organique ne puisse être identifiée, on parle de côlon irritable.

Le côlon irritable est l'une des maladies intestinales les plus fréquentes. Le diagnostic de côlon irritable ne peut toutefois être posé que si toutes les autres causes susceptibles d'être à l'origine des troubles digestifs ont été éliminées. Les inflammations intestinales chroniques telles que la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, des infections bactériennes ou des virus, les intolérances alimentaires mais aussi le cancer du côlon peuvent être à l'origine des troubles digestifs. La cause exacte du côlon irritable est encore inconnue. On suppose qu'une hypersensibilité des nerfs intestinaux est impliquée en association avec différents facteurs, comme des situations de stress et les hormones. Les femmes sont environ deux fois plus touchées que les hommes. On observe par ailleurs chez bon nombre de patients un lien entre certains glucides présents dans certains aliments. Ces glucides à chaîne courte sont appelés FODMAP (Fermentable Oligo or Disaccharide or Monosaccharide and Polyols) et sont notamment présents dans les fruits, les légumes et le pain.

Les symptômes typiques survenant en cas de côlon irritable sont des douleurs dans le bas ventre et des ballonnements ainsi qu'une alternance entre diarrhée et constipation. Les troubles peuvent toutefois être très différents selon les individus. Les troubles digestifs persistant doivent toujours faire l'objet d'une consultation médicale. Bien que le côlon irritable soit une affection bénigne, les troubles chroniques peuvent être très désagréables et gênants.

Le côlon irritable est diagnostiqué à partir des antécédents médicaux, des symptômes caractéristiques et de l'exclusion d'autres causes éventuelles. En règle générale, une coloscopie est pratiquée afin d'exclure d'autres causes, comme l'inflammation intestinale ou le cancer du côlon.

Le traitement en cas de côlon irritable est fonction du degré de gravité et de l'importance des symptômes. Selon les cas, on recourt à des médicaments antispasmodiques et des mesures visant à réguler le transit intestinal. Par ailleurs, d'autres mesures thérapeutiques passent par un changement d'alimentation, des exercices de relaxation et apprendre à évacuer le stress.