Hypertension artérielle

L'hypertension artérielle altère les artères et favorise l'apparition de maladies. Les conséquences d'une hypertension artérielle peuvent être un infarctus, un AVC ou des troubles circulatoires au niveau des reins ou des jambes. Le plus souvent, l'hypertension artérielle évolue longtemps en silence et de manière asymptomatique, ce qui lui vaut le surnom de "silent killer".

La tension artérielle est le résultat de la pression insufflée au sang propulsé dans les artères. La pression durant un battement de cœur est supérieure à la pression entre deux battements. On parle donc de pression (ou tension) systolique (tension maximale) et diastolique (tension minimale). On parle d'hypertension lorsque la pression sanguine systolique est supérieure à 140 mmHg, et la pression diastolique supérieure à 90 mmHg.

En Suisse, on estime qu'une personne sur quatre présente de l'hypertension. Toutefois, près d'un tiers l'ignore, car l'hypertension peut passer inaperçue pendant très longtemps. Toute personne adulte devrait donc mesurer sa tension au moins une fois par an. Il est important de diagnostiquer l'hypertension le plus tôt possible afin d'éviter les séquelles graves. L'hypertension favorise en effet l'artériosclérose, qui peut provoquer des maladies telles que l'angine de poitrine, l'infarctus, l'AVC, la démence, l'insuffisance rénale ou les troubles circulatoires dans les jambes.

Certaines affections métaboliques ou un rétrécissement de l'artère rénale peuvent provoquer de l'hypertension artérielle. On parle alors d'hypertension secondaire. La cause exacte de cette forme d'hypertension dite ''essentielle'', la plus fréquente, reste toutefois très mal connue. Certains facteurs de risque associés à l'hypertension sont néanmoins connus. Il s'agit notamment d'une hérédité familiale, du tabagisme, du stress chronique, du manque d'exercice physique, de l'âge, de la consommation d'alcool, d'une alimentation trop riche en sel et en graisses, et du diabète.

Pour diagnostiquer une hypertension artérielle, plusieurs mesures de la tension sont généralement nécessaires. Le mieux est de recourir à un appareil mesurant la tension pendant 24 h. En outre, des analyses de sang et d'urine peuvent également permettre d'affiner le diagnostic. Elles permettront notamment de savoir s'il s'agit d'une hypertension essentielle ou secondaire.

La première mesure en cas d'hypertension artérielle est d'adapter son mode de vie. Cela signifie éviter les facteurs de risque tels que le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, le stress et une alimentation trop riche en sel et en graisses. Souvent, une légère tension artérielle peut ainsi être maîtrisée. Si cela s'avère impossible, ou en cas d'hypertension trop importante, un traitement médicamenteux s'impose. Il existe pour cela plusieurs médicaments antihypertenseurs. Parfois, une association de plusieurs médicaments est nécessaire pour obtenir un résultat satisfaisant.

Les lésions déjà existantes, comme le rétrécissement ou l'occlusion des artères, peuvent être traitées chirurgicalement.  Vous trouverez de plus amples informations sur les différentes possibilités de traitement aux chapitres Endartériectomie, Opérations des artères coronaires et Dilatation par ballonnet.