Scoliose

La scoliose est une déviation latérale de la colonne vertébrale. Cette déviation se produit généralement au niveau de la colonne vertébrale thoracique ou de la colonne vertébrale lombaire. Le traitement comprend des mesures conservatrices telles que de la physiothérapie, de la gymnastique corrective ou le port d'un corset. Le traitement chirurgical constitue une option en cas de déviation très importante occasionnant des troubles importants.

Vue de dos, une colonne vertébrale saine trace une ligne verticale droite. En cas de déviation vers la gauche ou la droite, on parle de scoliose.

La scoliose se développe souvent pendant la croissance, dans l'enfance ou à l'adolescence. Les filles sont plus touchées que les garçons. La cause exacte à l'origine de la scoliose chez les filles au moment de la croissance est inconnue.  L'autre forme fréquente de scoliose survient avec l'âge. C'est une conséquence du vieillissement de la colonne vertébrale et de l'usure. 

Les douleurs de dos et les tensions musculaires mais aussi les douleurs de genou ou les douleurs dans la nuque dues à une mauvaise posture sont les symptômes typiques de la scoliose. Une inclinaison du bassin ou une épaule plus basse que l'autre sont également un signe de scoliose. La déformation de la colonne vertébrale se voit particulièrement bien de dos, lorsque l'on penche le buste en avant.

Une radiographie permettra de mesurer précisément l'étendue de la déviation latérale que l'on pourra évaluer en degrés.

Le traitement de la scoliose est fonction du degré de gravité et de l'âge du patient. Les cas modérés peuvent être traités par des exercices ciblés de musculation du dos. Dans les cas plus sévères à l'adolescence, le port d'un corset de maintien peut parfois s'avérer nécessaire.  Le but principal du traitement est de stopper la progression de la déviation latérale de la colonne. On opte pour le traitement chirurgical lorsque les symptômes occasionnés sont importants ou la déviation de la colonne vertébrale continue d'évoluer et que le traitement conservateur n'est pas suffisant pour remédier au problème. En cas de chirurgie, la partie de la colonne vertébrale concernée est redressée et stabilisée à l'aide de plaques et de vis.