Quasi-accidents

Depuis 2008, toutes les cliniques Hirslanden ont instauré l’utilisation du système d’informations de sécurité (SIS). Celui-ci permet aux collaborateurs de toutes les catégories professionnelles de signaler anonymement toute erreur qui aurait pu provoquer des incidents dommageables et contribue à établir une culture constructive de la gestion de l’erreur.

Les incidents critiques, répertoriés comme tels dans le «Critical Incident Reporting System» (CIRS), sont classés par catégories, puis analysés et traités par une commission interdisciplinaire.

Les cas CIRS particulièrement complexes et offrant un important potentiel d’enseignement font l’objet d’une analyse plus approfondie. À cet effet, on utilise la méthode du Diagramme de causes et effets pour analyser systématiquement les erreurs. L’objectif consiste à tirer également la plus grande expérience possible d’erreurs qui ne sont que potentielles. 

Filtrer
Retour
    Retour