Le troisième trimestre

On en arrive maintenant au sprint final. Une grossesse dure généralement 40 semaines – simple valeur indicative.

Pour certaines femmes enceintes, le dernier trimestre peut être très stressant : l'abdomen du bébé limite leurs mouvements et elles souffrent de malaises de grossesse.

29e semaine

Des cheveux épais

Certains bébés ont déjà beaucoup de cheveux à ce stade.  Vous avez désormais plus de liquide dans le corps qu’il y a quelques semaines. Il est normal qu’une partie s’accumule au niveau des jambes et des poignets.

30e semaine

Le bébé entraîne ses muscles

La place commence à manquer dans l’utérus. Votre enfant a la tête en bas. Votre enfant se prépare tout doucement à sa vie après la naissance. Le vernix caseosa protecteur et le fin duvet recouvrant la peau de bébé disparaissent progressivement.

31e semaine

Le cerveau est capable de contrôler certaines fonctions essentielles de l’organisme

Votre bébé se trouve généralement déjà la tête en bas, prêt à s’engager dans le bassin. Vous aurez probablement des contractions de manière plus régulière (fausses contractions ou contractions de Braxton Hicks).

32e semaine

Le hoquet permet d’entraîner la respiration

La plupart des enfants prennent désormais entre 150 et 200g par semaine. Votre bébé a déjà bien grossi et pèse près de 1’800g.

33e semaine

Position fœtale

Le bébé s’engage doucement dans le bassin. À ce stade, 90 % des enfants ont déjà la tête en bas. Si votre enfant a encore la tête vers le haut, il est en position de siège. Pour qu’il soit dans la bonne position pour la naissance, le médecin tentera probablement dans ce cas une ‘’version manuelle externe’’ pour retourner le bébé.

34e semaine

Rythme jour-nuit

Grâce à l’affinement progressif de votre paroi abdominale, la lumière pénètre de plus en plus à l’intérieur de votre ventre. Cela aide votre bébé à faire la différence entre le jour et la nuit. Même si cela n’intervient que rarement, il est conseillé de se préparer à un accouchement avant terme. Préparez d’ores et déjà vos affaires pour la clinique.
 

 

35e semaine

Il occupe tout l’espace dans votre ventre

Le bébé occupe tout l’espace dans votre ventre et appuie sur vos poumons. Cela peut entraîner un essoufflement. Votre enfant prend ainsi doucement sa position de naissance, ce qui a sur vous un effet secondaire positif : vous respirez mieux et les éventuelles brûlures d’estomac disparaissent.

36e semaine

Ses poumons sont entièrement développés

Les poumons de votre bébé sont désormais entièrement développés. Avec la descente du bébé, la musculature de votre périnée est plus fortement sollicitée. Des étirements et des exercices spécifiques de gymnastique du périnée vous permettront de prévenir d’éventuels problèmes d’incontinence urinaire.

37e semaine

Votre bébé est entièrement développé

Il est à présent entièrement développé et peut venir au monde à tout moment. Votre système circulatoire travaille à plein régime, et peut-être souffrez-vous davantage de bouffées de chaleur.

38e semaine

Votre enfant bouge moins

Vous sentirez probablement encore moins votre enfant car il est en position, bien calé dans le bassin. À ce stade, il devient de plus en plus difficile de trouver une position confortable. Vos muscles et vos ligaments sont fortement sollicités, et vos articulations sont d’ores et déjà préparées à l’étirement de l’accouchement.

39e semaine

Votre bébé est en position de naissance

Les bras croisés et les genoux repliés, il doit se mettre en boule pour avoir encore un peu de place dans votre ventre. Avez-vous vous déjà informé sur les différentes manière d’atténuer la douleur lors de l’accouchement?

40e semaine

Moins de liquide amniotique

Pendant cette période, de nombreuses femmes ressentent ce que l'on appelle "l'instinct de nidification". Ce soudain regain d'énergie les pousse à préparer activement la maison pour l'arrivée de bébé.

41e/42e semaine

L'induction de contractions

La date prévue de votre accouchement est déjà passée? C'est le cas dans 40% des grossesses, et cela ne doit pas vous inquiéter. Votre médecin mènera des tests à intervalles réguliers. Il vérifiera si le placenta travaille suffisamment pour fournir de l'oxygène et des nutriments à l'enfant.