Procréation

Les processus et les fonctions qui régissent l’apparition d’une nouvelle vie font partie des merveilles de la nature et résultent d’une interaction parfaite entre le corps féminin et masculin.

Un enfant est susceptible de venir au monde dès qu’un spermatozoïde parvient à féconder un ovule. Mais la fécondation dépend de tout un enchaînement de mécanismes biologiques. L’un ou l’autre des rouages peut parfois subir un dysfonctionnement, et c’est pourquoi il n’est pas donné à toutes les femmes d’être enceintes rapidement. Vous ne devez donc pas vous inquiéter si vous n’êtes pas enceinte au bout de quelques mois d’essai, car il n’est pas rare de devoir attendre un an.

Les spécialistes évoquent le désir d’enfant inassouvi ou la stérilité quand un couple a eu des rapports sexuels non protégés pendant un an, sans qu’aucune grossesse ne soit survenue au terme de cette période. Pour en savoir davantage à ce sujet, lisez le chapitre intitulé Désir d’enfant inassouvi.

En règle générale, l’organisme de la femme produit des ovules fécondables une fois par mois, au cours du cycle menstruel. Pour déclencher une grossesse, les spermatozoïdes fertiles de l’homme doivent entrer en contact avec l’ovule à peu près au moment de l’ovulation. L’ovule demeure fécondable environ douze heures, et la durée de vie des spermatozoïdes dans le corps de la femme est de deux à trois jours. Par conséquent, le laps de temps pendant lequel des rapports sexuels peuvent entraîner une grossesse est de trois à quatre jours: il commence deux ou trois jours avant l’ovulation et se termine douze heures après.

Pour déterminer les jours les plus fertiles

Il existe diverses méthodes pour définir – à différents niveaux de probabilité – les jours les plus fertiles.

Notre calendrier de fécondité vous permet de calculer approximativement les dates auxquelles vous serez la plus féconde, en fonction de vos propres données (durée du cycle et premier jour des dernières règles). Naturellement, ce calendrier est basé sur des valeurs moyennes et ne garantit pas une grossesse.

Normalement, la température du corps féminin augmente de quelques dixièmes de degrés un jour ou deux après l’ovulation. Prenez votre température chaque jour à la même heure (de préférence le matin, avant de vous lever!) et inscrivez-la dans la feuille de courbe que vous pouvez télécharger ici. En observant votre courbe de température, vous pourrez définir la date probable de la prochaine ovulation.

Cette méthode des températures basales peut être renforcée par l’utilisation d’un thermomètre-ordinateur qui calcule les cycles et peut également servir de moyen contraceptif. Certains de ces thermomètres-ordinateurs sont aussi capables de définir la date de l’ovulation, en fonction du taux d’hormones dans votre urine.

La glaire cervicale qui tapisse le col de l’utérus change plusieurs fois de consistance au cours du cycle menstruel. Après les règles, les glandes ne produisent que peu de glaire ou pas du tout. Plus tard, elles sécrètent une glaire épaisse et opaque puis, peu avant l’ovulation, une glaire fluide et transparente qui facilite le passage des spermatozoïdes dans le col de l’utérus, afin qu'ils puissent cheminer vers l'ovule.

Lorsque la température du corps et la consistance de la glaire cervicale sont observées quotidiennement, le calcul des jours de fertilité est plus fiable.