Sport pendant la grossesse: à faire et à ne pas faire

Outre les disciplines connues comme le yoga ou le Pilates, la danse du ventre est idéale pour maintenir en forme les futures mamans pendant leur grossesse. Les mouvements de danse renforcent les pieds, le dos et les muscles du bassin.

J'ai fait régulièrement de la danse du ventre il y a des années. Alors pourquoi pas avec un ventre rond? Je suis donc allée voir Alzena, mon ancienne professeure de danse à Zurich. Avec trois autres femmes enceintes – toutes entre le sixième et le neuvième mois de grossesse, nous nous sommes déhanchées au studio de danse devant les grands miroirs: quatre femmes avec de jolis ventres bien ronds.

Renforcer ses muscles avec des mouvements doux

Les mouvements au son de la musique orientale n'étaient pas tout à fait gracieux, mais nous avons courageusement tenter les cercles de hanches, les pas de danse et les mouvements avec les bras. Les mamans se faisaient plaisir et les futurs bébés dormaient ou se manifestaient avec de petits coups de pied. Celles qui apprécient moins la danse trouveront ci-après un aperçu (1) des types de sport recommandés pendant la grossesse:

Bien adapté

  • La natation détend et soulage le dos. La température de l'eau ne doit pas excéder 35°C.
  • La marche ou tout simplement la promenade reste la possibilité la plus simple pour rester en forme pendant la grossesse.
  • La gymnastique ou le renforcement musculaire, éventuellement avec des poids légers, permet de rester souple.
  • Le tai-chi et le qi gong constituent un bon entraînement musculaire et d'étirement.
  • La danse permet de rester en forme tout en s'amusant.
  • De nombreuses écoles de yoga proposent des cours spéciaux pour les femmes enceintes.

Adapté à certaines conditions

  • La course à pied pour les coureuses expérimentées, tant qu'elles se sentent bien. En cas de problème respiratoire ou d'autre trouble, il vaut mieux passer à la marche.
  • Le vélo demande un bon équilibre, qui peut être réduit au fur et à mesure que le ventre grossit, ce qui implique un risque de chute.
  • Le ski de fond pour les skieuses expérimentées. Chez les débutantes, le risque de chute est trop important. Il en va de même pour le ski alpin.
  • L'équitation pour les cavalières expérimentées. Le risque de chute ne doit pas être sous-estimé et les soins apportés au cheval peuvent aussi occasionner des blessures.
  • Le tennis n'est recommandé qu'à certaines conditions, car les mouvements abrupts et les coups sollicitent beaucoup le corps. Le risque de chute est aussi accru au fur et à mesure de la progression de la grossesse.
  • Le badminton est "plus doux" que le tennis et donc plus adapté aux femmes enceintes, surtout s'il n'est pas pratiqué en compétition.

Inadapté

  • Bodybuilding
  • Parapente
  • Plongée
  • Sports de combat
  • Alpinisme
  • Sports d'équipe tels que le volley-ball, le basket-ball ou le handball

Pour ces sports, le risque de blessure est très élevé, ce qui les rend complètement inadaptés aux femmes enceintes.