Commotion cérébrale: premiers secours en cas d'urgence

Une commotion cérébrale survient généralement à la suite d'une chute et compte parmi les blessures à la tête les plus fréquentes. Quels sont les symptômes d'une commotion cérébrale et dans quels cas faut-il consulter un médecin?

De quoi s'agit-il?

Comment se produit une commotion cérébrale?

Le cerveau baigne dans le liquide céphalorachidien qui protège l'organe contre les blessures occasionnées par des chocs. Lorsqu'une commotion se produit, par exemple en cas d'accident, de chute ou de coup, il peut arriver que le liquide céphalorachidien ne parvienne pas à absorber le choc et que le cerveau entre en collision avec l'intérieur de la boîte crânienne. Un tel choc risque alors d'occasionner une commotion cérébrale. Celle-ci constitue la forme la plus bénigne de traumatisme crânien. Une commotion cérébrale n'entraîne généralement pas de dommages cérébraux persistants.

Découvrez plus d'informations sur la commotion cérébrale en consultant notre description de pathologie du traumatisme crânien.

Quels sont les signes?

Quels sont les symptômes d'une commotion cérébrale?

Symptômes typiques d'une commotion cérébrale: 

  • Maux de tête
  • Nausées, vomissements
  • Vertiges
  • Brefs trous de mémoire

En cas de commotion cérébrale grave, les symptômes suivants peuvent également se manifester:

  • Troubles de la mémoire
  • Confusion
  • Troubles du langage
  • Perte de conscience temporaire

Les troubles induits par la commotion cérébrale peuvent survenir immédiatement après la blessure ou plusieurs heures, voire plusieurs jours plus tard. 

Quand consulter un médecin?

Quand faut-il consulter un médecin en cas de commotion cérébrale?

En cas de suspicion de commotion cérébrale, il est impératif de consulter un médecin dans les plus brefs délais, notamment en présence des symptômes suivants:

  • Perte de conscience temporaire
  • Vomissements répétés
  • Troubles du langage
  • Fortes sensations de vertige
  • Maux de tête intenses

Que faire en cas de commotion cérébrale?

Après un diagnostic de commotion cérébrale, le médecin traitant informe son patient des précautions à prendre. Il est généralement recommandé de laisser au cerveau suffisamment de temps et de repos pour lui permettre de se rétablir. Il convient de prendre en compte les recommandations suivantes:

  • Renoncer aux activités et au sport
  • Renoncer à regarder la télévision, à travailler sur ordinateur et à lire de manière prolongée
  • Si besoin, prendre également des médicaments contre les maux de tête/les nausées

Une légère commotion cérébrale ne nécessite pas de traitement particulier. Selon les troubles observés, il peut être conseillé de prendre un congé maladie de quelques jours, voire de rester alité.