Fièvre: premiers secours en cas d'urgence

On parle de fièvre à partir d'une température corporelle de 38°C. La fièvre n'est pas une maladie en soi, mais la capacité du corps à combattre des infections comme la prolifération de bactéries dans l'organisme. Que peut-on faire contre la fièvre et quand faut-il consulter un médecin?

De quoi s'agit-il?

Qu'est-ce que la fièvre?

De manière générale, la fièvre est une réaction de notre système immunitaire. La fièvre n'est donc pas une maladie en soi, mais davantage une réaction de l'organisme à différents facteurs d'influence, comme le stress, un refroidissement, une accumulation de chaleur ou encore une infection, une tumeur ou un trouble métabolique.

Attention: chez les bébés, les jeunes enfants, les personnes âgées, les patients souffrant de tumeur ou les personnes avec un système immunitaire affaibli, le symptôme de la fièvre ne doit pas être pris à la légère. 

 

 

Quels sont les signes?

Comment reconnaître de la fièvre?

Généralement, la fièvre ne se caractérise pas uniquement par une température corporelle élevée, mais aussi par d'autres symptômes:

  • Frissons
  • Fatigue
  • Maux de tête et douleurs articulaires
  • Sensation générale de malaise
  • Perte de l'appétit
Que faire?

Que faire en cas de fièvre?

En cas de fièvre, les mesures suivantes peuvent soulager les symptômes:

  • Garder le lit (la chambre doit être fraîche et sombre)
  • Boire beaucoup d'eau et de tisanes
  • Prendre un bain tiède
  • Appliquer des compresses sur les mollets et la poitrine
  • Médicaments pour faire tomber la fièvre

Dans les cas suivants, une consultation médicale s'impose:

  • Symptômes associés comme des vomissements importants, une diarrhée aiguë, un état de torpeur, un état de confusion
  • Température supérieure à 40° C
  • Une fièvre survenant suite à un voyage dans un pays tropical
  • Absence d'urine
  • Éruption cutanée indéfinie, tuméfaction des articulations
  • Maux de tête intenses, raideur de la nuque
  • Fièvre persistant pendant plusieurs semaines
  • Convulsions fébriles (se manifestent par la perte de conscience, en particulier chez les jeunes enfants)