Coloscopie

La coloscopie sert à identifier les processus pathologiques du côlon. L'examen est ainsi employé pour le diagnostic de saignements du côlon et le dépistage du cancer du côlon. Les petits polypes du côlon peuvent aussi être retirés avec cette procédure.

La coloscopie consiste à examiner le côlon à l'aide d'un coloscope. Le même examen peut servir à inspecter l'anus (anuscopie) et le rectum (rectoscopie). Le coloscope est composé d'un tuyau souple avec une caméra et un canal pour les instruments chirurgicaux. L'examen permet de clarifier et de diagnostiquer les pathologies du côlon et du rectum, parmi lesquels les saignements du côlon, les inflammations, telles que la colite ulcéreuse, la diverticulose (ou la diverticulite), les polypes du côlon et les maladies cancéreuses (carcinome colique, carcinome rectal, carcinome anal).

Quelles préparations sont effectuées?

L'intestin doit être propre pour une coloscopie.Avant l'examen, il faut donc procéder à un nettoyage intestinal à l'aide d'une solution buvable spéciale.En règle générale, un calmant léger ou un somnifère est administré pour la coloscopie. Si le patient prend des anticoagulants, il doit cesser de les prendre avant l'examen.

Comment se déroule l'examen?

Pour l'examen, vous êtes étendu calmement sur le côté. Le coloscope est introduit doucement dans le côlon par l'anus. Pour faciliter sa progression et obtenir un meilleur aperçu, on pompe régulièrement un peu d'air dans l'intestin.  Des échantillons tissulaires sont prélevés aux endroits suspects.

Les petits polypes du côlon peuvent être retirés directement pendant l'examen.
Comme la muqueuse de l'intestin n'a pas de nerfs de la douleur, la coloscopie est généralement sans douleur.L'extension de l'intestin avec l'air peut toutefois être désagréable. L'examen à proprement parler dure 30 minutes environ.
 

Quel est le taux de réussite de l'examen?

La coloscopie permet de très bien évaluer les maladies du côlon et du rectum. L'ablation de polypes du côlon via coloscopie constitue une méthode de traitement éprouvée.

Quels sont les risques ou les complications de l'examen?

D'une manière générale, la coloscopie comporte peu de risques. De petites lésions de la muqueuse et des saignements peuvent parfois apparaître. Les complications graves ainsi que les lésions de la paroi intestinale sont extrêmement rares. Compte tenu de l'air injecté dans l'intestin, le patient peut temporairement souffrir de ballonnements ou de crampes intestinales.

Que se passe-t-il après l'examen?

À l'issue de la coloscopie, vous serez en observation jusqu'à ce que l'effet du somnifère ou du calmant se soit atténué. Vous pouvez ensuite parler directement du résultat de l'examen avec le médecin. En cas de prélèvements de tissu, cela peut prendre quelques jours jusqu'à ce que le résultat définitif de l'examen soit connu. Si on vous a administré un calmant ou un somnifère, vous ne devez pas conduire de véhicule directement après l'examen.


Centres (3)