Le premier CyberKnife de Suisse

Communiqué aux médias de 04.03.2009

 

Hirslanden ouvre un nouveau chapitre dans la radiothérapie et
institue une collaboration avec la clinique universitaire de Nice

 

Zurich, le 4 mars 2009. Le groupe de cliniques privées Hirslanden sera la première institution suisse à mettre en service, en mars 2009, un système CyberKnife pour le traitement radiochirurgical des tumeurs. Cette réalisation représente un investissement unique de 7 millions de francs. Avec l’acquisition du CyberKnife, Hirslanden offre une nouvelle option thérapeutique révolutionnaire qui complète les formes de traitement existantes. Parallèlement, le groupe annonce la mise en place d’une collaboration scientifique avec le centre CyberKnife de la clinique universitaire de Nice.

 

en Suisse», déclare le Dr Ole Wiesinger, CEO de Hirslanden, à l’occasion de la mise en service du nouvel appareil. «Avec le CyberKnife, nous lançons de nouveaux concepts de traitement pour le bien des patients et consolidons notre position de leader en oncologie parmi les groupes de cliniques privées de Suisse». Cet appareil de haute technologie est disponible depuis le début du mois pour des traitements radiochirurgicaux à la Klinik Hirslanden de Zurich.

 

Le CyberKnife est le seul système de radiochirurgie non-invasif au monde à guidage robotique pour le traitement des tumeurs dans tout le corps. L’appareil réunit un système de repérage par imagerie de la topographie tumorale, un bras robotisé commandé par ordinateur et un dispositif pour le positionnement exact du patient. Les mouvements de la tumeur et du patient sont suivis en temps réel par un système d’imagerie continue et de robotique commandée par ordinateur qui reconnaît et corrige les changements de position pendant toute la durée de l’opération. Ceci marque le début d'une ère nouvelle pour les patients traités: la combinaison de plusieurs technologies ultramodernes en un seul appareil permet une radiothérapie à haute dose extrêmement précise qui épargne au maximum les tissus environnants. De plus, elle rend inutiles les systèmes d’immobilisation de la tête ou du corps.

 

Une technique bien établie mondialement

La technique du CyberKnife a été développée en 1997 aux États-Unis. Elle est utilisée en routine dans les instituts de radiothérapie depuis 10 ans. La mise en service de l’appareil zurichois porte à 14 le nombre de systèmes CyberKnife utilisés en Europe. Au total, 120 systèmes CyberKnife ont été installés et plus de
50’000 patients traités dans les centres médicaux les plus importants d’Amérique, d’Europe et d’Asie.

 

Collaboration de recherche avec la clinique universitaire de Nice

Il est très important pour les cliniques Hirslanden de participer au développement de la radiothérapie moderne. Pour cette raison, nous mettons en place une collaboration de recherche sur les applications de CyberKnife avec le Centre Antoine-Lacassagne de la clinique universitaire de Nice, un centre de radiothérapie de renommée mondiale. Le but de notre collaboration avec cette institution universitaire est l’échange de savoir-faire, la participation à des études internationales et à des rapports scientifiques, ainsi que la validation et la documentaiton internationales des protocoles de radiothérapie. Le groupe
CyberKnife français a été créé en 2003. Depuis, trois CyberKnife sont opérationnels dans les cliniques universitaires de Lille, de Nancy et de Nice sous la direction scientifique du Centre Antoine-Lacassagne. Plusieurs milliers de traitements radiochirurgicaux ont déjà été effectués en France.

 

La radiothérapie chez Hirslanden: une palette complète de traitements

La Klinik Hirslanden de Zurich et la Hirslanden Klinik Aarau possèdent chacune un centre de radiothérapie des tumeurs. Le traitement ambulatoire avec le système CyberKnife est accessible aux patients de toutes les catégories d’assurance.

Le groupe de cliniques privées comprend 14 cliniques dans 10 cantons, compte 1482 médecins accrédités et médecins salariés, et 5635 collaborateurs. Hirslanden est le principal groupe de cliniques privées en Suisse, affichant pour l’exercice 2009/10 un chiffre d’affaires de 1134 millions de francs suisses.

A la date du 31.3.2010, 73 582 patients étaient traités hospitalisés dans les 13 cliniques, totalisant 435 240 jours de soins. La patientèle se compose de 29,3 % de patients assurés de base, 38,4 % assurés semi-privés et 32,3 % assurés privés.

Hirslanden exploite au total 9 services et unités d’urgences, et contribue aux soins de base de la population suisse.

Le groupe de cliniques privées Hirslanden est synonyme de qualité médicale de première classe, garantie par des médecins spécialistes hautement qualifiés possédant une longue expérience dans leur domaine d’expertise. Hirslanden se différencie sur le marché comme offrant de systèmes: des centres de compétences médicales interdisciplinaires et des instituts spécialisés permettent un traitement optimal et individualisé, même des cas très complexes.

Créé en 1990, le groupe de cliniques privées Hirslanden est issu de la fusion de plusieurs cliniques privées, et fait partie depuis 2007 du groupe d’hôpitaux sud-africain Mediclinic Corporation.

Renseignements

Dr. Peter Werder
Chef de département Communication d'entreprise
Groupe de cliniques privées Hirslanden
Seefeldstrasse 214
CH-8008 Zurich
T +41 44 388 75 85
peter.werder@hirslanden.ch

Version mobile >>.*(android.+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows (ce|phone)|xda|xiino).*1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|e\-|e\/|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(di|rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|xda(\-|2|g)|yas\-|your|zeto|zte\-