La Neuropelvéologie

La neuropelvéologie est un domaine de la médecine spécialisé dans les pathologies et troubles fonctionnels neurologiques du petit bassin.

 

Qu'est-ce que la neuropelvéologie?

Elle couvre un large spectre diagnostique et thérapeutique qui comprend p.ex. l’endométriose, les tumeurs du petit bassin et les éventuelles formations cicatricielles et adhérences postopératoires pouvant affecter les nerfs du petit bassin et provoquer des douleurs.

 

Le domaine de la neuropelvéologie inclut également les atteintes directes des nerfs pelviens telles qu’on peut les observer p.ex. dans la sclérose en plaques, le spina bifida, les lésions traumatiques de la moelle épinière ou les blessures nerveuses consécutives à des opérations étendues. Le diagnostic et le traitement ciblés des douleurs et troubles fonctionnels du petit bassin requièrent des connaissances médicales spécifiques dans les disciplines de la gynécologie, de l’urologie, de la neurologie et de la neurochirurgie. Comme l’indique son nom ("étude des nerfs pelviens"), la neuropelvéologie est dédiée aux maladies et troubles fonctionnels des nerfs du petit bassin.

 

Les centres d’intérêt de la neuropelvéologie sont par exemple:

  • L’anatomie (structure et ultrastructure) des nerfs du petit bassin et leur préservation lors d’opérations radicales dans le but de maintenir le mieux possible les fonctions des organes. Lors d’une opération d’endométriose, d’une ablation de l’utérus ou de la prostate ou d’une résection de tumeur, par exemple, on veillera à conserver intégralement les fonctions sexuelle, vésicale et intestinale.
  • Les interventions minimales invasives par laparoscopie sur les nerfs du petit bassin, effectuées pour permettre le traitement de douleurs nerveuses dans la cavité abdominale et pelvienne.
  • Le diagnostic et le traitement d’affections des nerfs pelviens qui pourraient être à l’origine d’anomalies fonctionnelles et de douleurs.
  • Le diagnostic et le traitement d’affections du petit bassin qui, sans être des atteintes nerveuses directes, entraînent cependant des douleurs ou des dysfonctions des nerfs pelviens.
Version mobile >>.*(android.+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows (ce|phone)|xda|xiino).*1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|e\-|e\/|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(di|rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|xda(\-|2|g)|yas\-|your|zeto|zte\-