Les douleurs pudendales

Définition

Le syndrome du canal pudendal (on parle aussi de douleurs pudendales) est une irritation du nerf pudendal ou nerf honteux interne, un nerf important du plancher pelvien. Les douleurs sont le symptôme dominant, tandis que les troubles moteurs, affectant p.ex. les mouvements ou le contrôle vésical, sont rares.


Les duleurs pudendales

La cause classique des douleurs pudendales est une pression chronique exercée sur les nerfs du canal pudendal (ou canal d’Alcock). Cette pression peut être générée p. ex. par l’emploi d’une selle de vélo inadaptée ou une activité continue en position assise. Un accouchement peut aussi être à l’origine de douleurs pudendales, p.ex. par compression du nerf pudendal due à une hémorragie post-partum ou à une formation cicatricielle dans le canal pudendal (pouvant résulter d’une hémorragie ou d’une infection), ou par étirement du nerf pudendal pendant le travail. Ce dernier cas peut se produire p. ex. lorsque le nouveau-né pèse plus de 4 kg ou que le travail actif dure plus de 30 minutes, souvent aussi lors d’un accouchement au forceps.

 

Une adhérence du nerf pudendal après opération d’un prolapsus vaginal ou après radiothérapie pelvienne d’une atteinte cancéreuse gynécologique peut également être la cause d’un syndrome du canal pudendal.

 

Des douleurs dans la fesse gauche ou droite, qui peuvent s’aggraver en position assise, sont des traits typiques d’un syndrome du canal pudendal.

Méthode

Les douleurs pudendales sont traitées principalement par décompression du nerf pudendal. Les stratégies opératoires possibles sont l’abord transfessier ou transpérinéal ou la laparoscopie abdominale. L’abord par le périnée est le plus aisé pour atteindre le canal pudendal, mais, pas plus que l’abord transfessier, il ne permettra d’accéder complètement au site d’intervention chirurgicale si celui-ci est situé au plus profond du petit bassin. La laparoscopie offre ici des conditions optimales pour la résection chirurgicale complète d’une endométriose profonde ou d’adhérences, par exemple. L’abord laparoscopique permet également de traiter la cause des douleurs consécutives à une lésion chirurgicale du nerf pudendal ou d’une racine sacrée, p.ex. par le retrait de broches, de fil de suture ou de tissu cicatriciel.

 

La neuromodulation est une autre option thérapeutique dans le traitement des douleurs pudendales. La procédure de neuromodulation sacrée LION, développée par le Prof. Possover, permet la neuromodulation des racines des nerfs sacrés qui contiennent les fibres du nerf pudendal.

 

La technique de neuromodulation sacrée est la première option
thérapeutique envisagée dans les cas cliniques suivants:

  • échec de la neurolyse du nerf pudendal
  • dans les maladies nerveuses, p.ex. la sclérose en plaques, le syndrome de Parkinson ou la neuropathie diabétique (maladie des nerfs causée par le diabète)
  • après des interventions chirurgicales pelviennes, quand aucune autre cause telle que la présence de broches ou de sutures n’a pu être identifiée.
Version mobile >>.*(android.+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows (ce|phone)|xda|xiino).*1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|e\-|e\/|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(di|rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|xda(\-|2|g)|yas\-|your|zeto|zte\-