Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-après une liste des questions posées fréquemment au sujet de l’anesthésie. Celles-ci englobent les informations générales pouvant être utiles pour les patientes et les patients à venir. Cliquez sur la question de votre choix pour obtenir la réponse.

A quel point une anesthésie est-elle dangereuse?
Les risques liés à une anesthésie ont diminué de manière drastique depuis les dernières décennies. Actuellement, le risque qu’un accident mortel survienne au cours d’une anesthésie est inférieur à 1:250'000. En comparaison, le risque d’être victime d’un accident mortel de la route est environ 20 fois plus élevé.

 

Est-il vrai qu’une anesthésie a des répercussions négatives sur la mémoire?
Il est incontestable que ce que l’on appelle communément la mémoire à court terme, c’est-à-dire la mémoire pour des choses que l’on vient juste d’apercevoir, peut être affectée après une anesthésie. Toutefois, si l’anesthésie s’est déroulée normalement, ce phénomène se résorbe complètement au bout de quelques heures, voire quelques jours. On n’a pas pu prouvé scientifiquement qu’il pouvait apparaître des troubles de plus longues durées ou sur la mémoire à long terme.

 

Pour quelle raison n’ai-je pas le droit de manger ou de boire avant une anesthésie, et au bout de combien de temps ai-je à nouveau le droit de prendre un repas et une boisson?
Au cours d’une anesthésie, ce n’est pas seulement la conscience qui est déconnectée, les réflexes de toux ou d’avalement sont également supprimés. Afin d’éviter que le contenu de l’estomac ne soit rendu sous anesthésie et ainsi d’atteindre les poumons, il est préférable que l’estomac soit aussi vide que possible. Après le réveil de l’anesthésie, dès que vous avez entièrement retrouvé la conscience et dès que vos réflexes sont à nouveau activés, vous pouvez à nouveau charger votre estomac avec de petites quantités de liquide et un peu plus tard aussi avec des aliments solides.

 

Est-il possible que je me réveille au cours d’une anesthésie?
Le réveil au cours d’une anesthésie est un phénomène connu, heureusement très rare. Dans la pratique, le réveil se limite toutefois à la perception de bruits et de voix dans la salle d’opérations. Grâce aux techniques anesthésiques modernes, vous n’avez aucun souci à vous faire quant au risque de vous réveiller complètement ou même de ressentir des douleurs.

 

J’ai eu particulièrement mal au cœur après la dernière anesthésie. N’existe-t-il pas un moyen de l’éviter?
Malheureusement, il existe des personnes plus sujettes aux vomissement que d’autres. Cela vaut également pour les vomissements suite à une anesthésie générale. Il existe pour la plupart des cas des médicaments pour lutter efficacement contre ce phénomène que l’on appelle vomissement post-opératoire. Toutefois, on ne peut actuellement pas garantir à 100% que les personnes sensibles seront entièrement épargnées par les maux de cœur et les vomissements en prenant ces médicaments.

 

Pourquoi faut-il décaler mon opération à cause d’un rhume?
Un rhume réduit les défenses immunitaires du corps, ce qui augmente les risques d’infection de blessure ou de pneumonie. C’est la raison pour laquelle il est préférable de décaler une intervention si celle-ci ne doit pas être effectuée d’urgence.

 

Vaut-il mieux opter pour une anesthésie générale ou locale?
En règle générale, il vaut mieux opter pour le mode d’anesthésie approprié à l’intervention. En ce qui concerne les opérations aux jambes, aux fessiers ou pour certaines opérations du ventre (par exemple les opérations d’hernie ou de la prostate), une anesthésie locale suffit amplement. Elle présente en plus l’avantage de ne pas déconnecter la conscience et de conserver les réflexes de toux et d’avalement. De plus, les problèmes de vomissements suite à une anesthésie locale ne se présentent que rarement. 

 

Le fait d’effectuer une anesthésie locale est-il douloureux?
Ce que l’on ressent, c’est la désensibilisation de la peau. Au cours de cette anesthésie, un anesthésique local est injecté par une aiguille de très faible épaisseur, ce qui peut provoquer une très légère sensation de brûlure pendant quelques secondes. L’introduction du canule d’anesthésique local peut éventuellement provoquer une vague sensation de pression.

 

Est-il vrai qu’une anesthésie locale peut provoquer une paraplégie?
C’est possible d’un point de vue purement théorique. Mais seulement toutefois, si d’autres risques pour la santé entrent en jeu, tels qu’une tendance à une circulation sanguine anormale. Ceci pourrait entraîner un écoulement sanguin au niveau des canaux de la moelle épinière, ce qui peut concentrer des cellules partantes et provoquer ainsi une paraplégie. Toutefois, ces accidents ne se produisent que de manière très exceptionnelle, et il n’est pas nécessaire de prendre un risque de détérioration des nerfs en compte dans le quotidien des opérations.

 

Comment se fait-il que l’on puisse ressentir des maux de tête après une anesthésie locale?
Lors d’une ponction de la moelle épinière, ce n’est pas la moelle épinière même qui est touchée, on effectue un trou de petite dimension sur la paroi de la moelle épinière avec le canule. Ceci peut amener à un suintement de liquide de la moelle épinière, qui peut entrer en contact avec du liquide cervical. Ceci réduit le capitonnage du cerveau, pouvant entraîner des maux de têtes. Grâce à l’utilisation de canules modernes et d’épaisseur très réduite, le risque d’apparition de ce que l’on appelle le mal de tête post-spinal est inférieur à 5%.

 

J’aimerais une anesthésie locale, mais j’aimerais quand-même ne rien remarquer de l’opération. Est-ce possible?
Dès lors que l’on peut garantir qu’une anesthésie locale suffira pour l’opération, on peut administrer un médicament en plus de la perfusion, provoquant une somnolence. Cela signifie que l’on peut être réveillé si nécessaire, mais sans avoir pris conscience de la plus grande partie de l’opération.

 

Dans le cas d’une anesthésie par péridurale pour un accouchement, peut-il y avoir une apparition de douleurs et dans ce cas, se peut-il que je les ressente?
L’objectif véritable d’une anesthésie par péridurale pour un accouchement est de réduire considérablement la sensation de douleurs et de les rendre ainsi plus supportables, mais pour autant, elles ne disparaissent pas. Ceci peut même amener à accélérer l’accouchement. 

 

Est-il possible d’être témoin de sa propre opération?
En principe, ce n’est pas possible, car pour des raisons d’hygiène, la partie du corps à opérer est recouverte en salle d’opération afin d’assurer une stérilité optimale, et seul l’opérateur peut y avoir un accès visuel au travers d’une petite fenêtre. Exception faite pour les interventions arthroscopiques (lors des examens du genou ou spéculum par exemple). Vous pouvez les suivre sur un moniteur.

Version mobile >>.*(android.+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows (ce|phone)|xda|xiino).*1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|e\-|e\/|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(di|rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|xda(\-|2|g)|yas\-|your|zeto|zte\-