Solar Impulse: un projet orienté vers l’avenir

Solar Impulse est un projet élaboré en 2003 par Bertrand Piccard et son partenaire André Borschberg. Leur but était d’élargir les limites de nos connaissances dans les sciences naturelles, techniques et humaines.
Solar Impulse a volé jour et nuit, faisant le tour de la Terre sans carburant et sans émission polluante, propulsé uniquement par l’énergie solaire, des cellules photovoltaïques ayant été intégrées dans les ailes de 61 m d’envergure.

 

Outre un défi technique, le vol représentait également un défi physique et psychique pour le pilote. Il a dû garder un maximum de concentration et suivre son plan de vol de manière à ne consommer qu’un minimum d’énergie. D’autre part, le cockpit n’était pas pressurisé, ce qui signifie que l’avion ne pouvait pas dépasser 8 500 m d’altitude.

 

Avant le vol et pendant la phase préparatoire, les pilotes avaient passé un examen médical approfondi pour exclure tout risque ou handicap physique éventuel.

 

L’énergie solaire captée pendant la journée devait propulser l’avion le jour et suffire à assurer le vol de nuit. Plus le soleil était bas sur l’horizon, plus son rayonnement était faible. Il était donc important d’exploiter au maximum la lumière du jour. L’équipe comptait sur environ huit heures de lumière utile par jour. Le suspense s’installait donc à chaque tombée de la nuit et se poursuivait jusqu’à l’aube.

 

Avec ses 1 500 kg, l’avion était plutôt léger compte tenu de son envergure surdimensionnée (61 m). En dépit de sa légèreté, la résistance de l’air et un environnement qui mettait le matériel ainsi que les pilotes à rude épreuve, Solar Impulse a su répondre aux exigences élevées de sa mission.

 

Concrétiser un tel projet a requis une énergie humaine considérable et un savoir très pointu. 50 collaborateurs (ingénieurs en aéronautique, fournisseurs de matériaux, financiers, techniciens et pilotes d’essai), et plus d’une centaine d’experts et de conseillers ont mis leurs solides qualifications au service du projet Solar Impulse.

 

Plus d'informations: solarimpulse.com

Solar Impulse
Version mobile >>.*(android.+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows (ce|phone)|xda|xiino).*1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|e\-|e\/|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(di|rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|xda(\-|2|g)|yas\-|your|zeto|zte\-