Les Maladies

Pendant les premiers mois, le lait maternel fournit à votre bébé tous les anticorps dont il a besoin. Mais dès que son régime alimentaire se diversifiera, votre enfant sera sujet à de petites maladies. Durant les premières années de sa vie, il est tout à fait normal qu’il soit souvent enrhumé, car il doit d’abord construire son propre système immunitaire.

 

Si votre enfant ne respire par le nez qu’avec difficulté, vous pouvez utiliser des gouttes spéciales pour bébés, mais pas plus d’une semaine, afin d’éviter de dessécher inutilement les muqueuses nasales. Une alternative consiste à pulvériser dans chaque narine une solution d’eau de mer ou du sérum physiologique (également en vente en pharmacie).

 

Troubles digestifs

A la naissance, le système digestif de votre bébé est encore peu développé. Il doit d’abord apprendre à s’habituer aux nouveaux aliments, et il est sensible aux bactéries et aux virus. Durant les premiers mois, les enfants souffrent souvent de coliques, de constipation, de diarrhée, de régurgitations ou de vomissements, jusqu’au moment où leur système digestif est pleinement fonctionnel.

 

Au cours des premiers mois, les bébés ont souvent des coliques, qui sont encore aggravées par l’air qu’ils avalent en tétant. Quand votre enfant souffre de ces gaz – qui se forment souvent le soir – il remonte les jambes en position fœtale ou les étire brusquement, serre ses petits poings et se montre très difficile à réconforter, même dans vos bras.

 

Les diarrhées et les vomissements sont également des affections typiques du nourrisson. Si votre bébé régurgite de petites quantités de lait après la tétée, ne vous inquiétez pas: c’est normal. En revanche, les symptômes suivants, combinés à de la fièvre (plus de 38°), annoncent une infection grave:

  • vomissements répétés, en l’espace de quelques heures
  • selles liquides et verdâtres plusieurs fois par jour

En cas de diarrhées ou de vomissements, le liquide perdu doit être compensé le plus vite possible, car les tout-petits se déshydratent très rapidement. Soyez vigilante et vérifiez que votre enfant continue d’uriner et de sécréter des larmes.

 

Maladies infantiles

Les maladies infantiles les plus fréquentes sont la rougeole, les oreillons, la varicelle, la rubéole et la scarlatine. Elles sont regroupées sous le terme de maladies infantiles car, la plupart du temps, elles atteignent les très jeunes enfants en raison de la faiblesse de leur système immunitaire. En règle générale, on ne les attrape qu’une seule fois dans sa vie.

 

Les maladies infantiles sont globalement bénignes, mais peuvent parfois entraîner des complications très graves, voire mortelles dans le pire des cas. C’est pourquoi les médecins préconisent la vaccination.

 

Allergies

A l’âge du nourrisson et du très jeune enfant, les allergies débutent souvent par une neurodermatite (également appelée dermatite atopique), qui se manifeste sous la forme d’un eczéma prurigineux. Elle est souvent liée à une intolérance alimentaire. Plus tard, un asthme bronchial et un rhume des foins peuvent survenir.

 

Outre les allergies alimentaires, des réactions du système immunitaire peuvent notamment être provoquées par les poussières, poils d’animaux, venins d’insectes et pollens (rhume des foins). A l’heure actuelle, plus de 20 000 substances allergisantes ont été répertoriées.

Teaser-1_1_Thermometer