Les voyages & les vacances

Pour vous sentir partout à l’aise avec votre enfant, mieux vaut préparer soigneusement vos voyages et vos vacances. Choisissez le lieu de vos vacances en fonction des besoins de votre bébé, et pas seulement des vôtres. Vous devrez aussi tenir compte du climat, des conditions d’hygiène et du niveau des équipements médicaux. Le voyage en lui-même sera aussi court et confortable que possible.

 

Si vous optez pour des vacances à la montagne, votre lieu de séjour ne devra pas être situé à plus de 1500 mètres d’altitude, car l’air est plus pauvre en oxygène dans les hauteurs. Si vous allez à la mer, vous éviterez les fortes chaleurs, pour que votre enfant ne risque pas des troubles circulatoires. Le mieux est de rester à la maison entre 11 h et 15 h, et de vous rendre à la plage en début de matinée et en fin d’après-midi. Mais quelle que soit l’heure, veillez à ce que votre bébé soit suffisamment protégé du soleil.

 

Au sud et au centre de l’Europe, vous trouverez de nombreux hôtels familiaux qui vous offriront un séjour particulièrement agréable, grâce à leurs chambres et à leurs équipements spéciaux. De plus, les autres clients de l’hôtel sont eux-mêmes habitués aux enfants et ne se fâcheront pas si votre bébé se met à pleurer.

 

Si vous partez à l’étranger, votre enfant aura besoin de sa propre carte d’identité ou de son propre passeport (les enfants ne peuvent plus être inscrits sur le passeport des parents). Par ailleurs, vérifiez les vaccinations de votre bébé: dans certains pays, les risques de contamination par des maladies infantiles sont parfois plus élevés que chez nous.

 

Les voyages

Si vous voyagez en voiture, essayez d’éviter les embouteillages et faites régulièrement des pauses (au minimum toutes les deux heures). Veillez aussi à la température à l’intérieur de la voiture: la chaleur peut rapidement conduire à une insolation, et un courant d’air (venant de la climatisation ou d’une fenêtre ouverte) à un refroidissement. Pensez à faire une partie du voyage de nuit, pendant que votre enfant dort.

 

Jusqu’à l’âge de 6 ans, votre enfant voyage gratuitement en train. En outre, les voyages en train offrent l’avantage d’une grande liberté de mouvement. Sur certaines lignes ferroviaires suisses, il existe même des voitures-familles dotées d’une aire de jeu, ou des compartiments-familles qui vous permettent de ne pas gêner les autres voyageurs et offrent un grand espace pour toute la famille.

 

Pour les enfants de moins de 2 ans, les billets d’avion sont bon marché; dans le cadre de voyages organisés, ils sont même gratuits. Cependant, l’enfant n’a pas le droit d’avoir son propre siège, c’est-à-dire qu’il voyage sur vos genoux – au moins pendant le décollage et l’atterrissage. Le mieux est donc de réserver vos billets le plus tôt possible afin d’obtenir un siège disposant d’assez de place au niveau des jambes. Pour compenser les différences de pression atmosphérique au décollage et à l’atterrissage, donnez à votre enfant une sucette, un biberon ou le sein.

 

Par ailleurs, nous avons composé dans notre guide une pharmacie de voyage.