3e semaine de grossesse

  • 1er au 7e jour du développement embryonnaire

L’un des quelques 200 millions de spermatozoïdes s’est frayé un chemin jusqu’à l’ovule, dans la trompe utérine, et l’a fécondé en l’espace de douze heures après l’ovulation. Après la fécondation, la membrane externe de l’œuf a durci, afin qu’aucun autre spermatozoïde ne puisse y pénétrer.

 

L’œuf fécondé ne mesure qu’un dixième de millimètre. Au cours de la 3e semaine de grossesse, il remonte lentement vers l’utérus. Pendant sa migration, il se divise constamment et grossit rapidement. Quand il parvient à l’utérus, au bout de trois ou quatre jours, la cellule isolée s’est transformée en un amas de cellules sphériques, la morula (rappelant une petite mûre). A la fin de cette semaine, une cavité remplie de liquide s’est déjà formée à l’intérieur.

 

Au plus tard sept jours après la fécondation, soit à la fin de la 3e semaine de grossesse, le blastocyste s’implante dans la muqueuse utérine (l’endomètre) qui s’est déjà préparée à l’accueillir et le recouvre. Un léger saignement peut alors survenir; il est souvent confondu avec un début de règles. Au moment de la nidation, la membrane cellulaire externe (le trophoblaste) établit une première connexion avec les vaisseaux sanguins de la mère.

 

Votre corps réagit à ce signal en produisant diverses hormones, qui provoquent les symptômes caractéristiques d’une grossesse: nausées, sensibilité accrue aux odeurs, fréquentes envies d’uriner (la nuit aussi), sensation de tension dans les seins, fatigue inhabituelle, etc.

 

Retour à la liste                                                                                          semaine suivante