Les grossesses à risque

Les statistiques démontrent clairement que les risques de fausse couche ou de modification du nombre de chromosomes (p. ex. trisomie 21) augmentent avec l’âge de la femme enceinte (risques en légère augmentation à partir de 30 ans et en forte augmentation à partir de 40 ans). Néanmoins, la plupart des femmes de plus de 40 ans mettent au monde des enfants en pleine santé.

 

Les critères suivants indiquent la possibilité d’une grossesse à risques:

  • mère âgée de plus de 35 ans et/ou père âgé de plus de 45 ans
  • maladies génétiques dans la famille de la mère et/ou du père
  • anomalies constatées lors des examens de prévention générale
  • deux fausses couches ou davantage antérieurement
  • rubéole ou toxoplasmose de la mère pendant la grossesse
  • prise de certains médicaments pendant la grossesse
  • exposition aux rayons X pendant la grossesse

 

Pour exclure ou réduire tout autre risque, vous devez éviter:

  • l’abus d’alcool
  • la cigarette, aussi bien en fumeuse active que passive
  • les produits au lait cru et la viande crue
  • les efforts physiques extrêmes
  • les fortes chaleurs, comme le sauna ou le bain turc

 

Dans de rares cas, des méthodes spécifiques de recherche sont employées pour dépister une maladie génétique du fœtus. Il est alors impératif de peser soigneusement les avantages et les risques encourus.

 

Screenings:

  • Mesure de la clarté nucale
  • Analyse du sang maternel
  • Screening des anomalies du tube neural

 

Examens invasifs:

  • Amniocentèse
  • Biopsie des villosités du chorion
  • Biopsie du placenta