Accouchement aux forceps

La pince obstétricale est employée durant la phase d'expulsion, si le bébé est coincé dans le bassin et si la mère est trop faible pour pousser.

 

L’obstétricien applique doucement la pince, composée de deux cuillères métalliques recourbées, autour de la tête du bébé et le tire avec précaution vers la sortie. Etant donné qu’il s’agit d’une méthode douloureuse, elle se fait souvent sous anesthésie locale. Il faut souvent pratiquer une épisiotomie, pour permettre à la tête de passer.

 

Un accouchement aux forceps peut laisser des traces rouges sur le crâne de l’enfant, mais ne le déforme pas.

 

L’accouchement aux forceps est une alternative à la ventouse, quand celle-ci ne suffit pas ou quand la naissance doit être accélérée suite à chute du pouls de l’enfant.

Retour à la liste