Baby Blues

Il n’est pas rare qu’après la naissance de leur bébé, les mères se trouvent au centre d’un bouleversement émotionnel. Elles connaissent une phase au cours de laquelle elles se sentent vides et tristes. Dans le cas de ce qu’on appelle le « baby blues », il s’agit d’un coup de cafard de courte durée, qui apparaît normalement trois jours après la naissance du bébé. Les symptômes caractéristiques sont les suivants: les mères pleurent souvent, ont des variations d’humeur, sont tristes, irritées, épuisées, anxieuses et craignent de ne pas être une bonne mère.

 

Tous ces sentiments sont normaux au cours des deux semaines qui suivent l’accouchement. Ce déséquilibre psychique et physique est souvent dû aux modifications hormonales qui suivent l’accouchement. Mais les nouvelles circonstances de vie peuvent également être coresponsables du baby blues.

 

De la compréhension, de l’affection et beaucoup de patience aident la mère à surmonter cette baisse de moral. C’est précisément pendant cette période que l’on devrait demander de l’aide au partenaire, à la famille et aux amis pour effectuer les tâches domestiques et pour s’occuper du bébé.

 

Si les symptômes du baby blues persistent, il se peut qu’une dépression postnatale apparaisse. La dépression postnatale est beaucoup plus grave que le baby blues. Dans ce cas, il est important de contacter votre médecin.

 

Retour à la liste