Biopsie choriale

Dans la biopsie choriale ou choriocentèse, des tissus placentaires (villosités choriales) sont prélevés à travers la paroi abdominale de la mère pour être examinés. Les cellules du chorion contiennent les mêmes chromosomes et informations génétiques (caryotype) que celles du foetus. L'examen permet de déceler plusieurs maladies génétiques.

 

Cet examen est une alternative à l’amniocentèse. Il est pratiqué dans les grossesses à risque, entre la 10e et la 14e semaine. Cela s’applique aux femmes dont l’échographie du premier trimestre a révélé des résultats suspects ou dont les antécédents familiaux comportent des maladies génétiques. Les résultats de la biopsie peuvent s’obtenir en quelques jours.

 

Le risque d’avortement suite à une biopsie choriale est de 1 %. Il est toutefois difficile de savoir si tous les avortements survenus après cette intervention se seraient produits de toute façon, dans cette phase précoce de la grossesse.

 

Retour à la liste