Phases de l'alimentation durant la 1ère année

L'alimentation du nouveau-né se divise en trois phases de quatre à six mois.

 

Pendant les quatre à six premiers mois: la phase d’allaitement ou d’alimentation liquide
Durant les premiers mois, les réflexes du nourrisson se concentrent sur la succion et la déglutition. A cette période, le lait maternel constitue la meilleure alimentation pour votre bébé, car il est adapté à ses capacités digestives, stérile et prêt à l’emploi à tout moment et en tout lieu. Outre les substances nutritives nécessaires à la croissance de l’enfant, le lait maternel contient des éléments protecteurs, tels que des anticorps ou des nucléotides, qui renforcent son système immunitaire.

 

Sachant que toutes les mères n’allaitent pas, l’industrie alimentaire infantile a développé au cours de longues années de recherche des laits pour nourrissons dont la composition ressemble autant que possible à celle du lait maternel. L’allaitement demeure cependant le meilleur mode d’alimentation durant les six premiers mois. Allaitez donc votre enfant aussi longtemps que vous le pourrez.

 

Après 4 à 6 mois: aliments de complément et sevrage

Avec le temps, l’appétit de l’enfant augmente et votre petit vous fait comprendre qu’il n’est pas rassasié. Il n’est plus possible de couvrir ses besoins nutritifs, notamment en énergie et en protéines, par le seul lait maternel ou par un lait initial. La deuxième phase de l’alimentation infantile s’annonce: c’est le moment du sevrage. Vous pouvez alors commencer à donner des repas à la cuillère, car le nourrisson est prêt, physiquement et psychiquement, à franchir cette étape. Un repas à la cuillère va remplacer une tétée ou un biberon. Ne précipitez rien et observez votre enfant: il saura vous signaler ses besoins.

 

Après 10 mois: transition vers une alimentation d’adulte

A la troisième phase de l’alimentation durant la première année – la phase transitoire vers une alimentation d’adulte – votre enfant reçoit de plus en plus d’aliments provenant de la table familiale. Il commence à s’intéresser aux aliments et veut manger avec vous. Installez-le à table, pour qu’il puisse manger sa bouillie en famille. Il est important qu’il se sente en faire partie et qu’il puisse observer vos habitudes alimentaires. Vous remarquerez bientôt qu’il commence à imiter certains gestes ou mouvements de bouche: votre enfant veut faire comme les grands. Ne dramatisez pas si la majeure partie de son repas atterrit sur ses vêtements et son visage, et si le repas pris en commun se termine par un grand nettoyage. Apprenti n’est pas maître!

 

Recommandation importante

L'OMS recommande l'allaitement exclusif jusqu'à l'âge de 6 mois. Si vous devez compléter l'alimentation de votre enfant ou si vous n'allaitez plus, renseignez-vous auprès de votre pédiatre ou de votre puéricultrice.

 

Retour à la liste