Le tabagisme passif

Protégez vos enfants

Les enfants ont besoin de la proximité des adultes et la recherchent – mais si ces adultes fument en présence des enfants, ces derniers sont exposés, sans protection, aux substances toxiques. La fumée du tabac à l’intérieur des espaces de vie n’est pas une nuisance, mais un danger considérable pour la santé de chaque enfant.

 

Même lorsque des parents conscients de leurs responsabilités vont sur le balcon ou devant la porte pour fumer, tous les dangers du tabagisme passif ne sont pas pour autant évités. Grâce à cette mesure, la quantité de nicotine présente dans l’organisme de vos enfants est toutefois huit fois plus basse que lorsque l’on fume à l’intérieur de l’appartement, mais elle reste encore jusqu’à sept fois plus élevée que celle observée chez les enfants de non-fumeurs. Tels sont les résultats de mesures effectuées par des chercheurs australiens. Ils ont ainsi constaté que les personnes qui fumaient à l’extérieur avaient, elles aussi, suffisamment de particules de nicotine dans leurs cheveux ou leurs vêtements qu’elles transportaient dans l’appartement; ainsi, ces particules pouvaient alors encore rester collées pendant plusieurs mois à la poussière, aux tapis, aux jouets ou à la literie.

 

Les enfants qui sont contraints au tabagisme passif dorment moins bien et présentent plus souvent des maux de ventre, des vertiges, des maux de tête, de la toux et des troubles de la concentration. Ils sont plus souvent malades et ont tendance à souffrir d’allergies.

 

Seul l’arrêt tabagique définitif des parents peut protéger les enfants. La bonne nouvelle, c’est que le chemin menant à l’arrêt tabagique peut être adouci. Les conseillères de la ligne stop-tabac vous montrent comment planifier, préparer et mettre en œuvre le sevrage tabagique. Elles s’appuient alors sur des méthodes et des connaissances mondialement éprouvées.

 

Ligne stop-tabac T +41 848 000 181

 

Retour à la liste