Surveillance des infections

Le Groupe de cliniques privées Hirslanden recense les infections à l’aide de deux méthodes différentes: dans les unités de soins intensifs, elle recourt à KISS (système de surveillance des infections en milieu hospitalier) et, dans les services hospitaliers, à SwissNoso. Étant la plus grande base de données des infections nosocomiales au monde, KISS offre les meilleures possibilités de comparaison. SwissNoso permet un benchmarking national.         

Les infections associées aux dispositifs médicaux en unités de soins intensifs incluent le nombre de maladies septiques liées aux cathéters veineux centraux, le nombre d’infections des voies urinaires liées aux sondes vésicales et le nombre de pneumonies liées aux ventilations assistées.

À partir de 2017, les pneumonies et bronchites, les infections urinaires et les septicémies avec ou sans dispositifs médicaux sont recensées suite à un changement de définition par le Centre de référence national de surveillance de la Charité à Berlin (NRZ).

Dans les cliniques Hirslanden, des inspections d’hygiène sont effectuées deux fois par an par l’institut de conseil en hygiène de Fribourg-en-Brisgau au titre de la surveillance des infections.

Septicémie associée à la presence d’un cathéter

Données 2017 AA BS ST IP CC HI SH Total
Nombre de jours  d’utilisation
1954 2783 837 1361 1280 4307 701 13223
Nombre de cas de septicémie
1 0 0 1 0 0 0 2
Taux d’infections
0.51 0.00 0.00 0.73 0.00 0.00 0.00 0.15

Infection associée aux sondes urinaires

Données 2017
AA BS ST IP CC HI SH Total
Nombre de jours  d’utilisation
2166 2875 1241 1480 1445 4861 1162 15230
Nombre de cas d’infection des voies urinaires
8 1 0 0 0 4 0 13
Taux d’infections
3.69 0.35 0.00 0.00 0.00 0.82 0.00 0.85

Pneumonie associée  à la ventilation assistée

Données 2017
AA BS ST IP CC HI SH Total
Nombre de jours  d’utilisation
973 557 224 293 157 1117 48 3369
Nombre de cas de pneumonie
5 2 1 2 2 0 0 12
Taux d’infections
5.14 3.59 4.46 6.83 12.74 0.00 0.00 3.56