L'évolution des protocoles ne doit pas faire perdre de vue le bon sens