Lancée en 2008, l’«Initiative Qualitätsmedizin» (IQM) a pour but de faire progresser la qualité en médecine grâce à des processus innovants et efficaces, et d’établir ainsi de nouvelles références en la matière. Aujourd’hui, plus de 250 hôpitaux d’Allemagne et de Suisse sont engagés dans cette initiative et mettent en œuvre, de leur propre chef, une assurance qualité dépassant les exigences légales en vigueur.

L’IQM repose sur trois principes: la mesure de la qualité sur la base de données de routine, la transparence des résultats par leur publication et les améliorations de la qualité grâce à des procédures d’évaluation par des pairs (« peer review »). En Suisse, la mesure de la qualité sur la base de données de routine s’effectue à l’aide du jeu d’indicateurs CH-IQI (Inpatient Quality Indicators). La version actuelle comprend 380 chiffres clés portant sur différents résultats, quantités et procédures, qui concernent plus de 60 tableaux cliniques et traitements significatifs.


Remarque

En raison des effets induits par la pandémie de COVID-19 (nombre de cas plus faible, distribution différente de la sévérité des cas), le comité directeur de l’IQM a décidé de ne pas faire figurer dans la présentation des résultats de cette année les valeurs cibles fixées à l’aide de la méthodologie de l’IQM basée sur les valeurs de référence fédérales, et de suspendre l’application du système d’évaluation relatif au SMR, aux valeurs attendues et aux valeurs cibles.