La mortalité dans les unités de soins intensifs

Les données de mortalité font partie des indicateurs de qualité selon CH­IQI qui sont publiés, avec d’autres, par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans son rapport sur la qualité. Hirslanden relève les taux de mortalité selon la même méthode puis les consolide pour le groupe entier ainsi que par clinique.

Par ailleurs, Hirslanden relève la mortalité en données corrigées des facteurs de risque dans les unités de soins intensifs de toutes les cliniques possédant une infrastructure correspondante. En termes de comparaison entre mortalité effective et mortalité théorique, elles obtiennent des résultats nettement supérieurs à la moyenne suisse depuis plusieurs années.

Filtrer
Retour
    Retour

      La mortalité dans les USI,

      données 2014–2017

      Hirslanden 2014
      Suisse 2014 Hirslanden 2015
      Suisse 2015
      Hirslanden 2016
      Suisse 2016
      Hirslanden 2017 Suisse 2017
      Mortalité théorique (SAPS) 7.0% 10.0% 7.0% 11.0% 8.0% 12.0% 8.0% 12.0%
      Mortalité effective (tous patients en soins intensifs) 3.2%   4.1%   4.1%   4.2%  
      Mortalité effective (décès en soins intensifs) 2.5% 4.0% 2.3% 4.0% 2.2% 4.0% 2.5% 5.0%
      Indice  de mortalité 0.4   0.3   0.3   0.3  
      Age  moyen des patients en soins intensifs 67.1 65.0 68.3 61.5 68.0 61.9 68 61.9
      Durée de séjour  moyenne en soins intensifs (jours) 1.5 2.3 2.0 2.5 2.1 2.5 2.0 2.5
      Sévérité du cas (valeur moyenne SAPS) 27.1 29.0 27.2 30.9 28.3 31.5 28.4 32
      Proportion de patients ventilés 39.1% 30.0% 33.3% 32.0% 36.4% 32.0% 34.1% 32.0%
      Nombre de cas 7948   8137 86754 7691 84856 7805 84723