Radiologie diagnostique

La radiologie est une discipline médicale qui se concentre sur le diagnostic et le traitement de maladies en utilisant différentes techniques d’imagerie médicale.

Le centre de compétences en radiologie de la Clinique des Tilleuls est équipé des appareils les plus modernes de diagnostic par imagerie médicale et propose toutes les techniques et modalités actuelles d’examen. Notre offre s’étend de la radiographie classique à la médecine nucléaire, en passant par l’ultrasonographie (échographie) et les méthodes de tomographie. Une équipe de radiologues et de spécialistes en radiologie hautement qualifiés établissent des diagnostics fiables basés sur une qualité d’image exceptionnelle, tout en exposant le moins possible les patients.

Il est aussi possible de nous adresser des patients assurés en division commune sans assurance complémentaire pour effectuer des examens et traitements ambulatoires.

Méthodes

Radiologie classique

La radiographie classique reste la méthode de choix chez les patients admis aux urgences. Comme pour tout examen radiologique, les résultats des radiographies sont sauvegardés dans notre système numérique d’archivage d’images (PACS) auquel ont accès non seulement les spécialistes en radiologie, mais aussi les médecins référents.

Mammographie

La mammographie est une radiographie du sein. Elle est utilisée lors des examens préventifs de dépistage précoce du cancer du sein et généralement prescrite par les gynécologues ou les médecins de famille. Dans le canton de Berne, les femmes entre 50 et 70 ans sont invitées à passer un examen préventif tous les deux ans. Le centre de compétences en radiologie fait partie des institutions autorisées à effectuer le dépistage par mammographie de la Ligue bernoise contre le cancer, dans le cadre d’un programme soumis à un contrôle de qualité permettant une prévention efficace du cancer du sein chez toutes les femmes âgées de plus de 50 ans.

À la Clinique des Tilleuls, nous effectuons également des tomographies mammaires (tomosynthèse) permettant de visualiser encore plus précisément les petites altérations tissulaires en cas de problématique spécifique.

La Ligue bernoise contre le cancer

Tomodensitométrie (scanner double source)

Ce procédé d’imagerie permet d’obtenir des coupes transversales de certaines régions du corps. Celles-ci servent par exemple à localiser des hémorragies cérébrales, des tumeurs pulmonaires ainsi que des tumeurs et des inflammations dans l’abdomen. Le scanner est également utilisé pour examiner des fractures osseuses. Il arrive de plus en plus souvent que le scanner soit utilisé lors d’examens de prévention, par ex. ceux du cancer du côlon (colonoscopie virtuelle). Le traitement ultérieur des images permet d’effectuer des reconstructions bi- et tridimensionnelles sur ordinateur. Certaines interventions et ponctions peuvent être pratiquées d’une manière plus précise et plus ciblée sous contrôle scanner. Les appareils de dernière génération disposent de détecteurs très rapides permettant aussi d’examiner les vaisseaux sanguins cardiaques, par exemple.

Imagerie par résonance magnétique (IRM)

L’imagerie par résonance magnétique est une technique permettant de générer des coupes anatomiques comme la tomodensitométrie, mais sans utiliser de rayons X comme l’ultrasonographie. L’IRM est particulièrement indiquée pour visualiser la moelle épinière, le cerveau, les nerfs, les disques intervertébraux ainsi que toutes les articulations. Grâce aux appareils plus récents, il est aussi possible de visualiser le flux sanguin et les mouvements du cœur. Ces appareils sont également précieux lors de dépistage de tumeurs, par exemple à la prostate.

Depuis récemment, la Clinique des Tilleuls dispose de trois appareils d’IRM de pointe qui se caractérisent par un petit aimant et une grande ouverture de 70 cm, ce qui accroît considérablement le confort des patients.

Ultrasonographie (échographie)

Le diagnostic échographique n’utilise pas les rayons X, mais des ondes sonores dont la fréquence est imperceptible pour l’oreille humaine. Étant donné qu’il ne donne lieu à aucune irradiation, ce procédé est fréquemment utilisé chez les femmes enceintes et les enfants.

L’échographie sert essentiellement à examiner les organes internes de l’abdomen (lors de la recherche de calculs biliaires ou rénaux, par exemple) ainsi que la glande thyroïde, les glandes salivaires, les seins, les testicules ou encore les altérations superficielles palpables sur le corps. De plus, l’échographie permet de mettre en évidence des caillots sanguins dans les veines profondes des jambes.

Angiographie et radiologie interventionnelle

La radiologie interventionnelle regroupe différents examens et traitements au cours desquels des ponctions ou d’autres interventions sont effectuées sous contrôle radiologique ou échographique. Ces examens sont généralement réalisés sous anesthésie locale à des fins diagnostiques (par ex. en cas de tumeurs) ou thérapeutiques (par ex. en cas d’inflammations).

L’angiographie est pratiquée à des fins interventionnelles pour visualiser les vaisseaux sanguins.

Dans de nombreux cas, ces interventions mini-invasives permettent d’éviter une opération lourde. À titre d’exemple, la dilatation de sténoses ou d’occlusions vasculaires au niveau des jambes ou du bassin.