Grâce à sa prothèse de l’épaule, son arthrose est oubliée

L’agrandissement de la maison s’est fait au détriment de son épaule: des années de surmenage ont usé l’articulation de Christian Kleger et entraîné une arthrose. Il a dressé une liste des activités qu’il ne pouvait plus exercer sans douleur. Après avoir reçu une prothèse de l’épaule, le policier a rapidement pu faire une croix sur sa liste. Aujourd’hui, il est de nouveau en mesure de travailler et de pratiquer ses loisirs sans restriction.

Christian Kleger a été surpris par son arthrose à l’épaule: il n’était absolument pas conscient du fait qu’au fil des ans, il avait sollicité l’articulation à tel point qu’elle était en train de se réduire en poudre.

Après plusieurs approches de traitement non-opératoire, une prothèse de l’épaule s’est révélé être la seule issue. Le policer a tout fait pour mobiliser l’articulation artificielle. Résultat: non seulement il a pu reprendre son service, mais il n’a plus aucune restriction dans sa vie privée.

Vous trouverez le récit détaillé de Christian Kleger sur notre blog.

Les personnes qui travaillent dur physiquement, en particulier au-dessus de l’épaule, font partie des groupes à risque. Il peut s’agir par exemple de monteurs, d’artisans ou de transporteurs.

Prof. Dr Carsten Boos
Orthopädie am Park, Hirslanden Kliniken Am Rosenberg und Stephanshorn