L'échographie transoesophagienne est un examen qui consiste à insérer délicatement un tuyau souple doté d'un cristal échocardiographique à l'extrémité. Situé derrière le coeur, l'oesophage est proche de l'oreillette gauche. Grâce à ce cristal, le spécialiste peut visualiser de manière très détaillée le coeur et plus précisément les valves cardiaques.

Il arrive que l’échocardiographie transthoracique classique ne permette pas de répondre à la question posée, notamment dans les bilans d’accidents vasculaires cérébraux, l’évaluation de certaines atteintes valvulaires, ou lors de suspicion d’endocardite.

Dans cette situation-là le placement d’une sonde d’échocardiographie dans l’oesophage permet d'obtenir une meilleure résolution de certaines structures, et par conséquent une analyse plus fine. L’échocardiographie transoesophagienne permet également de contrôler directement en salle d’opération le résultat d’une chirurgie cardiaque, ou de guider certaines procédures de cardiologie interventionnelle percutanée réalisées sous anesthésie générale (fermeture de FOP, TAVI, clip mitral ou triscuspidien, ponction trans-septale). Cette intervention n'est pas très agréable mais non douloureuse. 

Avec le développement de l’unité de cardiologie interventionnelle à la Clinique des Grangettes, la demande pour de tels examens est en augmentation. En partenariat avec les soins intensifs, les échcardiographies transoesophagiennes peuvent être réalisées sous sédation par les Drs Ariane Testuz et Philippe Maziarski.