Défi Carlo Crisci 2019

Le mardi 14 mai 2019, la Clinique Cecil a accueilli le traditionnel défi culinaire Carlo Crisci – Hirslanden Lausanne.

Duos de choc pour Top Chef

Ce défi a permis de déclencher dES talents.

Carlo Crisci, l’inventeur et le superviseur de  la  manifestation, disait vrai. Depuis plus de dix ans, des personnalités se sont confrontées dans les cuisines de la Clinique Cecil où officie, le temps du défi, le grand chef du restaurant Le Cerf, à Cossonay (VD). Il y a eu du beau monde et des plats d’anthologie. On se rappelle du riz noir en trois cuissons de la soprano Brigitte Hool, de l’effilochée de cabillaud à l’huile de lierre du pianiste Thierry Lang, du ciselé de saint-pierre  en consommé d’asperge de Daniel Rossellat ou encore de la truite sauvage de Raymond Burki. Comme en saut en hauteur la barre n’a cessé de monter depuis 2008.

L’année dernière l’humoriste Yann Lambiel était opposé au docteur Pierre-Alain Triverio. Les deux cuisiniers amateurs avaient ébloui le jury composé de Josef Zisyadis et Patrick Morier-Genoud, qui n’avaient pas réussi à les départager. Tant et si bien que, cette fois-ci, il fut décidé d’opposer les deux duos, les vainqueurs face aux experts.

Le verdict des experts

Manuella Magnin, directrice de Simple Plus, agence de communication gastronomie et Knut Schwander, responsable du Gault & Millau Suisse romande ont été séduits par l’agneau de Yann Lambiel et Pierre-Alain Triverio: «Le score était très serré, précise Knut Schwander. Nous avons eu beaucoup de plaisir avec ces deux plats et nous nous sommes régalés. C’est un peu la créativité contre le classicisme, la légèreté contre la volupté, le subtil contre le moins de prise de risque.» Manuella Magnin d’ajouter: «Oui nous avons eu deux plats de grande qualité avec de belles harmonies de goûts».

L’agneau s’est démarqué par son velouté, l’histoire qu’il racontait, la justesse de la cuisson et sa gourmandise. La boya, elle, a manqué de peu son objectif à cause d’un goût de citron trop présent et des fèves un peu trop salées, mais le chaud-froid du plat a été apprécié. Tout ceci s’est joué à très peu de chose.

 

Retrouvez ci-contre la recette gagnante!