Défi Carlo Crisci 2017

Le mardi 13 juin 2017, la Clinique Cecil a accueilli le traditionnel défi culinaire Carlo Crisci – Hirslanden Lausanne. Rencontre entre M. Daniel Rossellat, syndic de Nyon et le Docteur Pierre Alain Triverio.

De nouveaux visages concourent cette année avec deux plats estivaux qui déclinent et subliment le poisson Saint-Pierre. M. Rossellat a préparé un ciselé de poisson au jus d’asperges vertes et le Dr Triverio a concocté un poisson rôti en duo d’artichauts violets céleri. C’est avec cette recette que le Dr Triverio remporte cette 10ème édition du défi.

Un régal pour les yeux, la bouche et le nez. Retour sur l’événement.

Le rendez-vous est fixé à 13h30 au grand salon de la Clinique Cecil. Le chef Carlo Crisci, qui coach nos participants au défi, est là pour les accueillir. Un petit moment de détente pour faire connaissance et donner les derniers conseils avant le rush.

M. Daniel Rossellat, syndic de Nyon et président du Paléo Festival Nyon, et le Dr Pierre Alain Triverio, spécialiste en médecine interne et néphrologie à la Clinique Cecil, se dirigent ensuite vers les cuisines de la clinique. Revêtement des tuniques et toges, puis découverte du panier d’ingrédients et surtout du poisson. Le Saint-Pierre trône dans les cuisines, aussi majestueux qu’il peut l’être.

Pendant 1h30, nos deux participants se sont attelés à leurs tâches sous l’œil avisé de Carlo Crisci et des regards alléchés des membres du jury. Le jury, composé de M. Knut Schwander, directeur Gault et Millau Suisse Romande et M. Patrick Morier-Genoud, auteur et journaliste à Bon pour la Tête, observent avec appétit les candidats dans leurs tâches et se réjouissent déjà de la dégustation. L’ambiance bon enfant est au rendez-vous. Les participants s’observent et échangent tout en conservant une infaillible concentration. Carlo Crisci les conseille et les guide pour sublimer leurs plats. Ce sont deux styles qui s’opposent, le froid versus le chaud, pour deux déclinaisons du même poisson. Les plats prennent forme au gré des odeurs et des sonneries des fours.

L’heure de la dégustation approche. Les voix se font silencieuses, la concentration est à son paroxysme. Le ciselé de poisson, plat froid, part en premier. Les couleurs blanches et vertes dominent ce plat. Il en émane une fraîcheur très appréciée par cette chaleur estivale. À son tour, le Saint-Pierre sort du four, accompagné de ses artichauts violets et du céleri au verjus. Il rappelle le soleil de Provence. Après le printemps, c’est l’été qui s’offre au jury.

Après la dégustation, le moment de la délibération est venu. Tout le monde se réunit à nouveau dans le grand salon, pour un repos bien mérité et pour se réhydrater un peu. La tâche n’est pas facile, les deux plats sont très aboutis et visuellement magnifiques. Enfin, après diverses discussions, le verdict est rendu. Ils décident de choisir (car il faut bien choisir) le Saint-Pierre rôti. Le Dr Triverio remporte l’édition 2017 du défi Carlo Crisci – Hirslanden Lausanne. Place à la célébration. Les deux candidats se serrent la main. Ils partagent leur expérience et s’échangent leur recette.


Retrouvez la recette gagnante ainsi que l’article paru dans le Matin Dimanche au sujet de cet événement.