Chirurgie bariatrique

La chirurgie bariatrique désigne les interventions chirurgicales de perte de poids en cas de surpoids excessif. On a ainsi recours à différentes procédures telles que le bypass gastrique, la sleeve gastrectomie ou l'anneau gastrique. En fonction de l'intervention, l'estomac est rétréci et le circuit alimentaire contourne l'estomac.

À partir d'un indice de masse corporelle de 30, on parle de surpoids important ou d'obésité.Les patients ayant un IMC supérieur à 30 ne parviennent pas à perdre de poids de manière durable, malgré un régime.Chez ces sujets, les interventions chirurgicales permettent ainsi de parvenir à une perte de poids durable à long terme.D'après des études récentes, la chirurgie bariatrique serait particulièrement bénéfique pour les patients en surpoids qui sont diabétiques.En fonction de la situation, on peut avoir recours à différentes méthodes d'opération pour diminuer le poids. En principe, l'opération consiste soit à parvenir plus vite à la sensation de satiété, soit à diminuer la prise alimentaire.

Quelles préparations sont effectuées?

Avant l'opération, différents examens sont pratiqués, parmi lesquels une analyse de sang, des radiographies et échographies, un ECG, une mesure de la tension artérielle et éventuellement une gastroscopie. Si le patient prend des anticoagulants, il doit cesser de les prendre avant l'intervention. L'opération est pratiquée sous anesthésie générale. Pour l'opération, le patient doit être à jeun.

Comment se déroule l'opération?

La méthode d'opération employée dépend de la situation individuelle du patient.
Aujourd'hui, le bypass gastrique et la sleeve gastrectomie sont les opérations les plus fréquentes en cas d'obésité. L'anneau gastrique n'est utilisé que dans des cas exceptionnels.

Toutes les opérations sont généralement pratiquées par voie laparoscopique. Cela signifie que, dans le cadre de cette méthode mini-invasive, une caméra et des instruments chirurgicaux sont introduits dans la cavité abdominale par plusieurs petites incisions cutanées.


Bypass gastrique

Le bypass gastrique est l'opération la plus fréquente en cas de surpoids excessif. La procédure consiste à détacher l'estomac juste après l'embouchure de l'œsophage et à le suturer. La petite poche d'estomac restante est reliée directement à l'intestin grêle. L'alimentation contourne ainsi l'estomac et une partie de l'intestin grêle. En fonction de la longueur d'intestin grêle contournée, on parle de bypass gastrique proximal (court) ou distal (long). L'effet de cette opération est double sur la prise alimentaire: tout d'abord, seuls de petits repas peuvent être consommés et la sensation de satiété est atteinte plus rapidement. D'autre part, la quantité de nourriture digérée est effectivement moindre, une partie de l'intestin grêle étant complètement court-circuitée. Cela diminue toutefois aussi l'absorption de certains nutriments et vitamines. Pour éviter les carences, la prise de préparations correspondantes est donc nécessaire.


Sleeve gastrectomie


La sleeve gastrectomie est une méthode d'opération relativement récente. Cette procédure consiste à retirer une grande partie de l'estomac pour former un "tube". L'estomac est réduit de près de 80 %. On retire aussi la partie de l'estomac qui produit la ghréline, l'hormone qui déclenche la faim et qui stimule l'appétit. Les patients ressentent donc moins la sensation de faim. Le rétrécissement de l'estomac permet d'atteindre rapidement la sensation de satiété.


Dérivation biliopancréatique


La dérivation biliopancréatique est une méthode qui combine le rétrécissement de l'estomac avec un court-circuit (bypass) de l'intestin grêle. Contrairement au bypass gastrique, le segment contourné de l'intestin grêle est bien plus long. L'intestin disponible pour la digestion et de la prise alimentaire est donc considérablement réduit, ce qui entraîne une perte de poids importante. Toutefois, cette procédure présente des taux de complication plus importants et le risque de carences est lui aussi plus élevé. L'opération est donc réservée aux patients en surpoids extrême chez qui les autres méthodes se sont avérées insuffisantes.




Anneau gastrique


La procédure de l'anneau gastrique consiste à placer une manchette artificielle en silicone sous l'embouchure de l'œsophage, autour de l'estomac. La striction de l'estomac qu'il entraîne a pour conséquence de réduire la prise alimentaire. La manchette est reliée à un réservoir de liquide implanté sous la peau, qui permet de réguler la striction de l'anneau gastrique de l'extérieur. Autrefois, la pose d'un anneau gastrique était l'opération bariatrique la plus fréquente.


Toutefois, les interventions chirurgicales plus efficaces et présentant moins de complications à long terme, telles que le bypass gastrique ou la sleeve gastrectomie, ont aujourd'hui largement remplacé cette méthode.


Quel est le taux de réussite du traitement?

Le bypass gastrique et la sleeve gastrectomie sont tous deux efficaces pour la perte de poids. En général, après l'opération, le poids diminue de 60 % env. en 5 ans. La méthode de la sleeve gastrectomie étant plus récente, les expériences à long terme ne sont pas encore documentées.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

Comme pour toutes les opérations, des lésions de nerfs, des hémorragies ou des infections peuvent parfois survenir. Les raccordements artificiels avec l'intestin grêle peuvent parfois fonctionner de manière insuffisante. Avec l'anneau gastrique, des complications rendant nécessaire le retrait de l'anneau surviennent fréquemment après des années. En éliminant une partie de l'appareil digestif naturel, des problèmes de digestion et des carences peuvent apparaître.


Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Après une opération bariatrique, la réalimentation doit se faire lentement et prudemment. Le corps doit s'habituer progressivement aux changements de l'appareil digestif. Au début, des troubles du haut de l'abdomen peuvent survenir comme une sensation de ballonnement ou des nausées. Compte tenu du court-circuit autour de l'estomac, les aliments arrivent trop rapidement dans l'intestin grêle, ce qui peut entraîner une élévation de la glycémie ou une diarrhée. Le comportement alimentaire doit s'adapter à ces nouvelles conditions: des portions plus petites, plusieurs fois par jour, pas de repas composés de glucides seulement, ne rien boire immédiatement avant et pendant le repas.

En fonction de la situation, il peut être nécessaire de prendre des vitamines et des oligo-éléments pour prévenir une éventuelle carence. Les contrôles réguliers et le respect systématique du suivi sont décisifs pour une perte de poids durable.


 

Centres (1)