Opération d'un hallux valgus (oignon)

L'hallux valgus, les orteils en marteau ou en griffe, l'hallux rigidus et bunionette (digitus quintus varus), sont des déformations fréquentes du pied et des orteils. Différentes méthodes chirurgicales peuvent être utilisées lors de l'intervention.

L'hallux valgus est une mauvaise position du gros orteil, qui est dévié vers les autre orteils (vers l'intérieur). Il s'accompagne souvent d'un pied étalé avec déformation des orteils, sous forme d'orteils en marteau ou en griffe. Les femmes sont nettement plus souvent touchées que les hommes. Une prédisposition génétique associée au port de chaussures étroites semble être la principale cause de l'hallux valgus.

L'hallux rigidus désigne l'arthrose du gros orteil. Cette arthrose est généralement due à des blessures ou à une sollicitation excessive. On l'observe plus particulièrement chez les footballeurs et les ballerines.

La bunionette, appelée Digitus quintus varus dans le jargon médical, est la mauvaise position du petit orteil dévié vers l'intérieur, souvent observée en cas d'hallux valgus. Cette déformation est également liée au port de chaussures trop serrées.

Quelles préparations sont effectuées?

Avant l'intervention, les déformations et mauvaises postures du pied et des orteils sont examinées avec précision sur la base de radiographies. Les options de correction sont ensuite discutées avec le patient, et le déroulement de l'intervention est défini.

On effectue également les examens de routine précédant une opération, c'est-à-dire analyse de sang, mesure de la tension artérielle et ECG. Si le patient prend des médicaments hémostatiques, il doit interrompre le traitement avant l'intervention. Pour l'opération, le patient doit être à jeun.

Comment se déroule l'opération?

Selon la déformation et la position des orteils, différentes techniques chirurgicales sont utilisées. En cas d'hallux valgus, la désaxation du métatarse et des os des orteils est corrigée. En cas d'arthrose, l'articulation est "nettoyée" et bloquée, le cas échéant. Les interventions sur le pied sont effectuées sous anesthésie générale ou sous péridurale (rachianesthésie).

Opération en cas d'hallux valgus, de pied étalé, d'orteils en marteau, d'orteils en griffe

L'objectif du traitement chirurgical en cas d'hallux valgus est de corriger la désaxation du métatarse et de l'os des orteils. Les protubérances dérangeantes constituées de tissu mou (coussinets) sont en général réduites. Les os du pied concernés sont redressés par ostéotomie (section chirurgicale de l'os en long), puis fixés en position corrigée à l'aide de petites vis. Selon l'importance de la désaxation, les os sont raccourcis, rallongés ou simplement rectifiés dans leur axe. Les orteils en marteau ou en griffe sont également redressés et fixés.

 En cas de désaxation importante, la mobilité de l'articulation de base du gros orteil doit parfois être bloquée par une intervention.

Opération en cas d'hallux rigidus, arthrose du gros orteil

Après avoir pratiqué une incision cutanée, l'articulation est ouverte. Le chirurgien peut ainsi supprimer les excroissances, les dépôts et le cartilage abîmé. Si l'arthrose est à un stade précoce, l'articulation peut être préservée. Si elle est trop endommagée, on procède à une arthrodèse (intervention consistant à bloquer la mobilité de l'articulation). Le cartilage est entièrement retiré et les deux os sont fixés ensemble au moyen d'une vis.

Opération en cas de bunionette, Digitus quintus varus, déformation du petit orteil

Comme pour l'opération de l'hallux valgus, en cas de désaxation du petit orteil, l'os est sectionné, redressé et fixé à l'aide de petites vis.

Quel est le taux de réussite du traitement?

Cette opération permet généralement de soulager efficacement la douleur liée à la déformation du pied et des orteils. Les avantages et les inconvénients des différentes techniques doivent être pesés avant l'intervention. On parvient plus facilement à faire disparaître complètement les douleurs en bloquant la mobilité des articulations. Cela implique toutefois une légère restriction de mouvement.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

Les opérations en cas de déformation du pied et des orteils présentent peu de risques et se déroulent généralement sans complications. Comme pour toutes les opérations, des infections, des lésions nerveuses, des hémorragies ou des caillots de sang peuvent survenir occasionnellement.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Après l'intervention, vous resterez sous surveillance pendant quelques temps. Le pied opéré doit être surélevé.  L'articulation concernée est rapidement mobilisée, mais en douceur. Grâce à une chaussure orthopédique délestant l'avant-pied, réalisée sur mesure, il est généralement possible de quitter l'hôpital après une journée. La chaussure orthopédique délestant l'avant-pied permet de marcher sur les talons sans l'aide de béquilles. Cette chaussure doit être portée pendant 6 à 8 semaines. C'est le temps nécessaire pour une guérison totale de l'os.

Centres (2)