Opération de la hernie

Les opérations de la hernie font partie des opérations abdominales les plus fréquentes. Les hernies inguinales, crurales, incisionnelles ou ombilicales requièrent le plus souvent une intervention. Le traitement chirurgical consiste à refermer l'orifice par des sutures ou en le recouvrant par un filet artificiel.

Les hernies sont des affaiblissements ou des orifices dans la paroi abdominale. Elles forment ainsi des protubérances qu'on appelle des sacs herniaires. Parfois, elles ne provoquent pas de problème autre que la protubérance visible. Toutefois, il existe en principe un risque d'étranglement des anses intestinales dans le sac herniaire avec des complications graves. Les hernies doivent ainsi toujours être traitées chirurgicalement. En fonction de leur situation, on fait la distinction entre la hernie inguinale, la hernie crurale et la hernie ombilicale. La hernie inguinale constitue la forme la plus fréquente. Toutefois, les hernies peuvent aussi apparaître à d'autres endroits suite à des opérations: on les appelle des hernies incisionnelles. Contrairement aux adultes, les jeunes enfants ne doivent pas toujours être opérés en cas de hernie ombilicale. Parfois, la hernie ombilicale peut se refermer spontanément.

La hernie hiatale est une forme particulière de hernie: une partie de l'estomac passe dans la cage thoracique à travers l'orifice hiatal. Le traitement de la hernie hiatale est décrit dans le chapitre Opération du reflux.

Quelles préparations sont effectuées?

Le diagnostic de hernies dans la paroi abdominale se fait normalement par la palpation. Parfois, on procède également à une échographie pour confirmer le diagnostic.

Avant l'opération, on effectue aussi les examens de routine, c'est-à-dire analyse de sang, mesure de la tension artérielle et ECG. Une opération de hernie peut être pratiquée sous anesthésie générale ou péridurale. Pour l'opération, le patient doit être à jeun.

Comment se déroule l'opération?

En principe, deux procédures sont envisageables pour refermer une hernie: la fermeture par sutures ou le recours à un filet artificiel. Aujourd'hui, on privilégie le recours à un filet artificiel car le taux de rechute est plus faible qu'avec de simples sutures.

L'opération peut être menée avec une chirurgie abdominale ouverte ou avec une intervention chirurgicale mini-invasive à l'aide d'une laparoscopie. La laparoscopie est généralement plus préservatrice, elle cause moins de douleurs post-opératoires et elle implique une durée de rétablissement plus courte. De nombreux chirurgiens préfèrent ainsi cette méthode opératoire.

Avec la procédure opératoire de la laparoscopie, l'accès à la hernie se fait depuis la cavité abdominale soit en traversant le péritoine (méthode transabdominale) soit sans traverser le péritoine (méthode prépéritonéale). Le laparoscope et les instruments chirurgicaux sont introduits par de petites incisions cutanées. L'injection de CO2 dans la zone opérée offre une meilleure vision et davantage de place pour l'opération. Tout d'abord, on repousse ou on réduit le sac herniaire et son contenu. On place ensuite un filet artificiel entre la musculature abdominale et le péritoine. Avec la méthode transabdominale, le filet artificiel doit être fixé à la paroi abdominale. Avec la méthode prépéritonéale, ce n'est pas nécessaire. Pour finir, le CO2 est évacué et les incisions cutanées sont refermées.

Quel est le taux de réussite du traitement?

Les opérations des hernies présentent un bon taux de réussite. Les rechutes peuvent parfois survenir, mais elles sont devenues de plus en plus rares avec la méthode de pose d'un filet artificiel.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

Les opérations des hernies abdominales sont des interventions de routine. Comme pour toutes les opérations, des hémorragies, des lésions de nerfs, des infections ou des adhérences peuvent parfois survenir. Après une opération de hernie inguinale, un gonflement provisoire des testicules peut apparaître. Dans de très rares cas, l'opération peut entraîner une lésion du cordon spermatique chez les hommes.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

En règle générale, le patient est hospitalisé 1 à 3 jours après une opération de la hernie. Le sport et le travail physique sont possibles habituellement sans restriction après 2 à 3 semaines.

Centres (4)