Péricarde: opérations et interventions chirurgicales

Les opérations du péricarde sont des interventions chirurgicales pratiquées sur le cœur et sont donc des opérations cardiaques. Elles sont nécessaires lorsque le péricarde s'est rempli d'eau ou s'est épaissi. D'une manière générale, il existe deux possibilités d'opération: l'ouverture du péricarde, appelée fenestration péricardique, et l'ablation du péricarde, ou péricardectomie.

Le péricarde est constitué de tissu conjonctif (tissu situé autour des organes ou entre les organes) et entoure le cœur comme une fine poche. Suite à une inflammation du péricarde (péricardite), à un cancer ou après une blessure ou un saignement, du liquide peut s'accumuler dans le péricarde. On parle alors d'épanchement péricardique. Si la pression exercée par le liquide sur le cœur est trop importante, celui-ci se retrouve en à l'étroit. En médecine, ce phénomène est appelé tamponnade cardiaque. L'épanchement péricardique ou la tamponnade cardiaque se traitent par chirurgie, en procédant soit à une fenestration péricardique, soit à une péricardectomie.

Fenestration péricardique thoracoscopique

La fenestration péricardique thoracoscopique consiste à pratiquer par endoscopie un trou dans le péricarde pour permettre à l'épanchement de s'écouler ou d'être aspiré.

Quelles préparations sont effectuées?

Avant une fenestration péricardique, on tente généralement dans un premier temps de soulager l'épanchement par une ponction du péricarde et la pose d'un tuyau (drain). Si cela est insuffisant ou si l'épanchement réapparaît à chaque fois, on procède à une fenestration péricardique. L'opération est pratiquée sous anesthésie générale et implique les préparatifs habituels pour une anesthésie.

Comment se déroule l'opération?

Pour la fenestration péricardique, le thoracoscope est introduit dans la cage thoracique via une incision d'env. 10 cm effectuée à peu près sous la cinquième côte gauche. Sous vidéo-assistance, un orifice (fenêtre) est découpé dans le péricarde pour permettre au liquide de s'écouler dans la cage thoracique, où il est absorbé par la plèvre. Généralement, après une fenestration péricardique, un drainage est mis en place pour faciliter l'écoulement. L'intervention dure environ une heure. Au bout de 2 à 3 jours, le drain est retiré. En général, le patient est hospitalisé 4 à 5 jours au total.

Quel est le taux de réussite du traitement?

En règle générale, les résultats sont très bons. La fenestration péricardique élimine l'épanchement. L’orifice dans le péricarde ne gêne pas le cœur. Le cas échéant, l'affection primaire ayant provoqué l'épanchement doit être traitée.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

L'intervention chirurgicale comporte peu de risques et se déroule généralement sans complications. Comme pour toutes les opérations, néanmoins, des infections, des hémorragies ou des caillots de sang peuvent survenir dans certains cas rares.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Après la fenestration péricardique, des contrôles par échographie doivent être effectués dans un premier temps pour surveiller l'évolution et s'assurer que l'épanchement ne réapparaisse pas.

 

Suppression du péricarde, péricardectomie

Lorsque le péricarde souffre d'inflammation chronique ou d'irritation, il peut s'épaissir et former une sorte de croûte qui comprime le cœur. On dit alors que le péricarde est calcifié. Le traitement chirurgical consiste dans ce cas en l'ablation partielle ou complète du péricarde (péricardectomie).

Quelles préparations sont effectuées?

La péricardectomie est pratiquée sous anesthésie générale. De ce fait, les examens pratiqués avant l'opération sont les examens de routine, c'est-à-dire analyse de sang, ECG et mesure de la tension artérielle. L'hospitalisation a lieu la veille de l'opération.

Comment se déroule l'opération?

La péricardectomie consiste à ouvrir la cage thoracique en effectuant une thoracotomie, c'est-à-dire une incision entre les côtes. Ensuite, le chirurgien procède à l'ablation partielle ou totale du péricarde en fonction de son degré de calcification. Le péricarde n'a pas besoin d'être remplacé. Sans péricarde, le cœur peut se mouvoir librement dans la cavité thoracique. En général, l'intervention chirurgicale est possible sans l'aide d'une machine cœur-poumon.

Quel est le taux de réussite du traitement?

Les résultats sont excellents. Après une courte phase d'adaptation à la nouvelle situation sans péricarde, le cœur fonctionne de nouveau parfaitement.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

La péricardectomie comporte peu de risques et se déroule généralement sans complications. Comme pour toutes les opérations, néanmoins, des infections, des hémorragies ou des caillots de sang peuvent survenir dans certains cas rares.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Le cœur devant s'habituer à la nouvelle situation, un suivi intensif est nécessaire pendant les premiers jours après l'opération, et la circulation doit être soutenue par des médicaments. Il convient d'éviter de porter des charges lourdes et de faire des efforts physiques importants jusqu'à ce que les plaies soient complètement cicatrisées. Après l'opération, la fonction cardiaque est contrôlée régulièrement pendant un certain temps.