Prothèse épaule

La prothèse de l'épaule est une articulation artificielle. Elle est mise en place en cas d'arthrose sévère (usure) de l'articulation de l'épaule, de fracture de la tête humérale ou de rupture non réparable de la coiffe des rotateurs. On n'a toutefois recours à une prothèse de l'épaule en cas d'arthrose articulaire que lorsque les autres possibilités de traitement sont infructueuses. 

L'articulation de l'épaule, essentiellement sphérique, est composée de la tête humérale et de la glène. Les parties osseuses de l'articulation ne parviennent pas à elles seules à la stabiliser. La stabilisation de l'articulation de l'épaule est assurée par un ensemble de muscles et de tendons qu'on appelle la coiffe des rotateurs.

Le plus souvent, on a recours à la prothèse de l'épaule en cas d'usure de l'épaule liée à l'âge (arthrose). Si les troubles et douleurs ne peuvent plus être soulagés de manière satisfaisante malgré tous les efforts de traitement, une articulation artificielle de l'épaule représente souvent la seule option thérapeutique. Les fractures comminutives de la tête de l'articulation et les lésions non réparables de la coiffe des rotateurs constituent d'autres indications pour la mise en place d'une prothèse de l'épaule.

Quelles préparations sont effectuées?

Avant l'intervention chirurgicale, on constate avec le plus de précision possible l'étendue de l'arthrose ou le type de lésion par radiographies ou clichés d'IRM.

Pour l'opération, le patient doit être à jeun. En cas de traitement hémostatique, la prise des médicaments doit être interrompue quelques jours avant l'intervention chirurgicale. Comme c'est habituellement le cas avant une opération, on pratique éventuellement des analyses de sang, un bilan allergologique et un ECG, et on mesure la tension artérielle.

Comment se déroule l'opération?

L'opération de prothèse de l'épaule est généralement pratiquée sous anesthésie locale (bloc interscalénique). Pendant l'opération, le patient est placé en position semi-assise, dite "beach chair". La prothèse de l'épaule est composée de différentes pièces, essentiellement la tête, la tige et la glène, qui sont en polyéthylène ou en titane.

L'articulation est tout d'abord exposée. Ensuite, en fonction de l'étendue de l'arthrose ou de la lésion, la tête et la glène sont retirées. En règle générale, on fixe ensuite la tête artificielle avec la tige dans l'humérus et la glène dans l'os de l'épaule. On obtient ainsi une prothèse d'épaule anatomique. En cas de fractures complexes de l'épaule avec lésion étendue de la coiffe des rotateurs, on a recours à une prothèse inversée de l'épaule. Dans ce cas, la tête artificielle de l'articulation est fixée sur le côté de la glène à l'os de l'épaule. La glène artificielle est fixée dans l'humérus. Les positions de la tête et de la glène sont inversées par rapport à leurs positions naturelles dans l'articulation, ce qui explique le terme de prothèse inversée de l'épaule.

Dans certains cas, si l'os est encore intact, on a recours à une prothèse dite de ''resurfaçage''. Dans ce cas, on couvre la tête humérale par une cupule de resurfaçage. La glène peut être parfois aussi recouverte par une cupule de resurfaçage. La prothèse de resurfaçage préserve davantage l'os car elle ne doit pas y être fixée par une longue tige.

Après la mise en place de la prothèse d'épaule, son bon positionnement est vérifié par une radiographie. Enfin, on procède au drainage des sécrétions de la plaie opératoire avant de la refermer. L'intervention dure entre 1 et 2 heures.

Quel est le taux de réussite du traitement?

L'opération de prothèse de l'épaule permet généralement d'éliminer considérablement les douleurs et d'améliorer la mobilité de l'articulation. Même si l'opération ne rétablit pas entièrement la fonctionnalité de l'épaule, elle permet d'obtenir une mobilité importante au quotidien, et partielle dans la pratique sportive.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

Comme c'est le cas avec toute opération, le recours à une prothèse de l'épaule est associé à certains risques.  Comme pour toutes les opérations, des infections, des lésions de nerfs, des hémorragies ou des caillots de sang peuvent parfois survenir. Dans de rares cas, la prothèse d'épaule peut se desserrer, ce qui nécessite une autre opération.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

En fonction du type de l'intervention chirurgicale, vous restez entre 1 et 2 semaines à l'hôpital. Après l'opération, la prothèse d'épaule est déjà si stable que vous pouvez commencer des exercices simples. Les drains sont retirés après 24 heures. La physiothérapie est poursuivie après la sortie de l'hôpital. En fonction du métier, l'incapacité de travail est comprise entre six semaines (travail de bureau) et six mois (travail physique intense). Les activités sportives qui sollicitent l'épaule peuvent être reprises après 4 à 6 mois. Le processus de guérison est contrôlé dans le cadre d'examens réguliers de suivi.

Centres (7)