Arthrose

L'arthrose est une affection articulaire dégénérative, due à l'usure et à la destruction du cartilage articulaire. Toutes les articulations peuvent être touchées. Le plus souvent, l'arthrose se manifeste au niveau du genou, de la hanche, de l'épaule (omoplate) et de la colonne vertébrale. L'atteinte du cartilage provoque des frottements osseux et se traduit par des douleurs articulaires et une mobilité réduite.

Causes de l'arthrose

Différentes causes peuvent être à l'origine d'une arthrose, et le risque augmente avec l'âge. En vieillissant, le cartilage articulaire diminue et se détériore. Le cartilage recouvre les articulations et garantit, avec le liquide synovial, la parfaite mobilité de l'articulation. Suite à de mauvaises postures ou des sollicitations excessives, le processus de vieillissement du cartilage est accéléré.

Facteurs de risque favorisant l'apparition de l'arthrose:

  • Surpoids
  • Blessure aiguë
  • Mauvaise position des jambes (jambes en X ou jambes arquées)
  • Sollicitations unilatérales dues à une activité professionnelle
  • Sollicitations importantes dans le cadre d'activités sportives

Quels sont les symptômes?

Le cartilage endommagé provoque des douleurs plus ou moins intenses au niveau de l'articulation concernée. La maladie s'accompagne souvent d'une inflammation. On parle alors d'arthrose activée. L'adoption d'une posture visant à ménager l'articulation concernée a alors pour effet d'affaiblir les muscles adjacents, ce qui tend à déstabiliser encore davantage l'articulation. Au cours de l'évolution de la maladie, les os, ligaments, tendons et muscles peuvent subir des modifications. 

Les symptômes typiques de l'arthrose sont:

  • Douleurs matinales au lever ou après être resté longtemps assis
  • Douleurs lors de la mobilisation des articulations 
  • Raideurs articulaires
  • Douleurs au repos (inflammation) 
  • Mobilité réduite des épaules, des bras, des genoux et du dos

Diagnostic de l'arthrose

Pour établir un diagnostic d'arthrose, différents examens et tests sont réalisés. La mobilité des articulations concernées joue un rôle primordial et fait l'objet d'un examen. Une radio ou une IRM permettront de constater l'étendue de l'arthrose.

Traitement

Le traitement est fonction du degré de gravité de la maladie et des troubles occasionnés chez les patients. Au début, des antidouleurs et anti-inflammatoires suffisent à soulager la douleur. Des exercices physiques ciblés permettent de maintenir la mobilité des articulations et ont une incidence positive sur l'évolution de l'arthrose. Bien souvent, le patient a tendance à préserver ses articulations en raison de la douleur chronique ressentie, et elles ne travaillent donc pas suffisamment. La mobilité des articulations est malheureusement réduite encore davantage et l'arthrose progresse.

Lorsque l'arthrose est à un stade avancé et que les douleurs et la perte de mobilité au quotidien sont de plus en plus importantes, l'intervention chirurgicale devient inévitable. En règle générale, on procède à un remplacement de l'articulation par une prothèse, c'est-à-dire une articulation artificielle ou un implant. Vous trouverez de plus amples informations sur les possibilités de traitement aux chapitres  Prothèse de hancheProthèse du genou et Prothèse de l'épaule.

Prévention

Pour prévenir l'apparition d'arthrose, sollicitez régulièrement vos articulations, mais sans exagération. Les activités sportives comme la natation, le vélo ou la marche nordique sont idéales, car elles préservent les articulations. Les mauvaises positions des jambes doivent être corrigées le plus tôt possible.