Opération de l'appendicite

Un appendice très enflammé doit faire l'objet d'une ablation chirurgicale. Deux procédures opératoires différentes peuvent ainsi être pratiquées: la chirurgie ouverte ou l'opération laparoscopique. Aujourd'hui, on privilégie la méthode laparoscopique pour les inflammations sans complications.

L'opération de l'appendicite consiste à retirer l'appendice, long d'env. 10 cm. Une inflammation aigüe de l'appendice (appendicite) nécessite cette intervention. L'inflammation aigüe de l'appendice peut perforer ce dernier et s'étendre à toute la cavité abdominale. Dans ce cas, on parle d'appendicite perforée. Pour éviter cette situation dangereuse, il faut opérer l'appendice enflammé aussi vite que possible.

Quelles préparations sont effectuées?

Le diagnostic d'une inflammation aigüe de l'appendice s'appuie sur un examen ciblé de l'abdomen, des analyses de laboratoire et une échographie.

Avant l'opération, on effectue aussi les examens de routine, c'est-à-dire analyse de sang, mesure de la tension artérielle et ECG.

Une opération de l'appendicite est pratiquée sous anesthésie générale. Pour l'opération, le patient doit être à jeun. Comme l'inflammation de l'appendice est généralement aigüe, il s'agit toutefois souvent d'une opération d'urgence qui ne peut pas être prévue à l'avance.

Comment se déroule l'opération?

Il existe en principe deux procédures opératoires pour retirer un appendice enflammé: la chirurgie ouverte et l'opération laparoscopique mini-invasive. Dans le cadre de la chirurgie ouverte, la cavité abdominale est ouverte par une incision d'env. 6 cm sur le côté droit du bas ventre. L'appendice, qui se trouve au bout du gros intestin, est ensuite détaché puis séparé. Le petit moignon d'appendice détaché est suturé au gros intestin par une technique dite de ligature.

Aujourd'hui, la chirurgie ouverte n'est que rarement pratiquée. En règle générale, l'ablation de l'appendice se fait par voie laparoscopique. Avec cette méthode mini-invasive, on introduit une caméra ainsi que divers instruments chirurgicaux dans la cavité abdominale par plusieurs petites incisions cutanées. Ensuite, comme pour la chirurgie ouverte, l'appendice est exposé et retiré sous contrôle vidéo.

Quel est le taux de réussite du traitement?

La maladie est soignée avec l'ablation de l'appendice. Le taux de réussite de l'opération de l'appendice est donc très bon.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

L'opération de l'appendicite est une intervention de routine qui comporte peu de risques. Comme pour toutes les opérations, des hémorragies, des lésions de nerfs ou des infections peuvent parfois survenir. Le risque d'infection est considérablement plus élevé en cas d'appendice perforé avec inflammation de la cavité abdominale (péritonite).  Parfois, des adhérences peuvent survenir après l'opération, il faut alors les opérer des années plus tard.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Après l'opération, le patient est sous surveillance en salle de réveil. Les drains sont habituellement retirés après 2 ou 3 jours. En règle générale, le patient peut se lever le jour même et se réalimenter le jour suivant. Le patient est normalement hospitalisé 2 à 4 jours. Après l'opération, il faut éviter les efforts physiques importants pendant 6 à 8 semaines. En cas d'appendice perforé, la prise d'antibiotiques est nécessaire pendant quelques jours.

Centres (5)