LES TESTS D'EFFORT AU CENTRE DE MÉDECINE DU SPORT ET DE L'EXERCICE

Jonas Darbellay, physiologiste de l’effort et préparateur physique à Hirslanden Clinique La Colline, s’occupe de patients de différents niveaux afin d’optimiser leur performance tout en minimisant le risque de blessure. La prise en charge est individualisée en fonction des objectifs et des tests sont effectués dans le but de suivre un programme adapté aux capacités et aux besoins de chacun.

Jonas nous explique son activité ainsi que les tests qu’il propose, leurs buts et leur utilité.

Quels types de prestations proposez-vous ?

Différentes prestations sont proposées en fonction des besoins et des objectifs des patients. La prise en charge peut être liée au diagnostic de la performance, à l’optimisation des performances ou au domaine de la réathlétisation.

  • Le diagnostic de la performance regroupe principalement des tests d’effort dont le but est d’évaluer la capacité d’endurance du patient à l’aide d’outils spécifiques. Il est en effet important de dresser le bilan physique du patient pour l’accompagner au mieux dans ses objectifs.
  • L’optimisation des performances inclut la planification et la mise en place d’entrainements dans le domaine de l’endurance ou du renforcement musculaire.  Le patient est alors accompagné physiquement afin de préparer au mieux une compétition sportive ou simplement pour travailler de manière individualisée et spécifique.
  • Enfin, nous intervenons également dans le domaine de la réathlétisation. Il s’agit d’une phase de reconditionnement physique post-physiothérapie permettant au patient de retrouver sa pleine fonctionnalité (endurance, force, coordination, etc.) pour son activité sportive.

A qui s’adressent ces prestations ? Faut-il nécessairement être un grand sportif ?

Pas nécessairement. Au contraire, nos prestations s’adressent à toutes personnes désireuses de connaitre son niveau d’endurance (pour les tests d’effort), de progresser à l’entrainement ou nécessitant un reconditionnement physique suite à une blessure. Nous adaptons donc la prise en charge en fonction des objectifs mais aussi en fonction du profil et du niveau d’activité du patient.

Quel est le lien avec la Clinique et le Centre de Médecine du Sport et de l’Exercice ? Travaillez-vous directement avec les médecins ?

Nous proposons une prise en charge complète. Il y a une réelle collaboration entre les médecins du sport et les chirurgiens, les physiothérapeutes du sport, et la préparation physique. C’est la force du CMSE. La collaboration est facilitée d’autant plus que nous serons sous le même toit dès le 1er novembre 2018. Nous sommes également en lien avec les autres centres de la Colline et sommes en mesure de proposer un suivi complet. 

Quels sont les différents tests d’effort proposés ?

Au CMSE, les tests d’effort peuvent être réalisés sur tapis de course ou vélo et sont basés sur les recommandations Swiss Olympic. Le patient a la possibilité de réaliser:

  • Un test lactate :  à la fin de chaque palier d’effort d’une durée de 3 minutes, une petite goute de sang est prélevée au bout du doigt du patient permettant d’avoir un retour physiologique sur l’intensité d’effort fournir par le sujet. Le taux de lactate sanguin témoigne du substrat (graisses ou sucres) préférentiellement utilisé par le sujet pour réaliser son travail. Ce prévèvement permet de fixer deux seuils d’efforts et de définir des zones d’intensité individuelles.
  • Test des échanges gazeux (VO2max) : équipé d’un masque, le sujet réalise un test d’effort incrémental permettant d’évaluer sa consommation maximale d’oxygène (VO2max). La VO2max se définit comme la quantité maximale d’oxygène que l’organisme peut utiliser par unité de temps pour fournir un effort physique. Cette valeur permet d’évaluer la capacité d’endurance d’un sportif et d’apprécier ainsi la « taille de son moteur ». Ce test permet également de fixer 2 seuils d’effort (seuil ventilatoire 1 et 2) et de prescrire des zones d’entrainements personnalisés.
  • Test de VO2max + lactate : il s’agit d’un test d’effort analysant les deux composantes physiologiques mentionnées précédemment.

Un test d’effort permet alors :

  • de connaître son niveau d’endurance et d’obtenir des valeurs maximales (fréquence cardiaque, puissance ou vitesse, VO2max, lactate)
  • d’établir des zones d’intensité individuelle 
  • d’optimiser son entrainement en travaillant de manière qualitative et cohérente
  • d’évaluer ses forces et faiblesses et de préparer spécifiquement une échéance sportive 
  • d’ajuster précisément son entrainement pour prévenir les blessures.

A noter que le patient a également la possibilité de réaliser une analyse de sa composition corporelle par impédancemétrie avant un test d’effort :
Ce test permet d’avoir une analyse détaillé de la répartition des masses corporelles du sujet (hydriques, graisses, musculaires). Cette analyse est intéressante, car dans les sports d’endurance, le lien entre performance sportive et prédispositions corporelles est étroit. L’analyse permet de distinguer les deux composants corporelles principaux de notre organisme :

  • La masse maigre, qui englobe les tissus musculaires, osseux, cutanés, les organes et liquides
  • La masse grasse, qui comprend le taux de tissus adipeux.

Et pour performer en endurance, il est conseillé de minimiser son taux de masse grasse tout en maintenant un niveau de masse maigre. 

Comment se déroule un test d’effort ?

Chaque test débute par un échauffement de quelques minutes à rythme modéré. Le test consiste à réaliser des paliers d’efforts à résistance progressive dans le but d’atteindre une intensité maximale marquant l’arrêt de l’exercice. Durant le test, des données physiologiques et physiques propre à chaque test (vitesse en km/h , puissance en Watt, fréquence cardiaque, lactatémie, échanges gazeux, sensations de l’effort physique) sont relevées et analysées. A la fin du test, nous discutons et interprétons les résultats. A cette occasion, je préconise des conseils d’entrainement afin d’améliorer le rendement de vos sorties sportives.

Un dernier mot sur le nouveau bâtiment du CMSE ?

Ce nouveau bâtiment va permettre une collaboration complète et facilitée entre les médecins, les physiothérapeutes du sport et la préparation physique. On se réjouit d’acceuilir nos futurs patients. 

Interview

clinique-la-colline-jonas-darbellay
Physiologiste de l’effort et préparateur physique
Jonas Darbellay
Chemin Thury 7A
1206 Genève