Opération du rectum

L'opération du rectum consiste généralement à retirer une partie du rectum. En raison de la proximité du sphincter, un soin particulier doit être apporté à la préservation de ce muscle au cours de l'intervention chirurgicale. Souvent, après l'opération, pour mettre le sphincter au repos, on pose une colostomie provisoire.

Le rectum est la partie inférieure du gros intestin; il peut être affecté par des tumeurs et des inflammations. Les maladies cancéreuses (carcinome rectal) et les inflammations du rectum (colite ulcéreuse, maladie de Crohn) constituent ainsi les raisons les plus fréquentes d'une opération du rectum.

Les interventions chirurgicales en cas de prolapsus rectal ou de troubles du sphincter sont décrites dans le chapitre Chirurgie en cas d'incontinence fécale.

Quelles préparations sont effectuées?

Pour diagnostiquer une maladie du rectum, on effectue différents examens, parmi lesquels généralement un toucher rectal et une coloscopie, ainsi qu'une tomodensitométrie en cas de cancer.

Pour les tumeurs plus importantes qui se sont déjà propagées dans la région affectée, on procède parfois avant l'opération à une radiothérapie ou à une chimiothérapie, ce qui permet dans un premier temps de diminuer la taille de la tumeur.

Avant l'opération du rectum, on effectue aussi, comme avant toute chirurgie, les examens de routine, c'est-à-dire analyse de sang, mesure de la tension artérielle et ECG. Si le patient prend des anticoagulants, il doit cesser de les prendre avant l'intervention. On procède également à un nettoyage du côlon. Les opérations du rectum sont pratiquées sous anesthésie générale. Pour l'opération, le patient doit être à jeun.

Comment se déroule l'opération?

Aujourd'hui, les opérations du rectum sont pratiquées pour la plupart avec la technique mini-invasive de la laparoscopie. Dans le cadre de cette procédure qui préserve les tissus, on introduit une caméra avec source lumineuse ainsi que divers instruments chirurgicaux dans la cavité abdominale par plusieurs petites incisions cutanées. On injecte ensuite de l'air dans la cavité abdominale pour avoir une meilleure vue sur le champ opératoire et davantage de place. La partie atteinte du rectum est soigneusement exposée, détachée et retirée. Après l'ablation, on relie l'extrémité restante de l'intestin avec l'anus. Souvent, la pose d'un anus artificiel est nécessaire pendant un certain temps jusqu'à ce que ce nouveau raccordement intestinal soit pleinement fonctionnel. Si le sphincter doit être retiré au cours de l'opération, un anus artificiel permanent est inévitable. Vous trouverez de plus amples informations sur l'anus artificiel dans les chapitres Opération du côlon et Opération de l'intestin grêle.

Quel est le taux de réussite du traitement?

Les chances de guérison après une opération au rectum dépendent de la maladie sous-jacente. Les tumeurs locales qui n'ont pas encore formé de métastase peuvent être guéries avec l'opération. La guérison est aussi très bonne en cas de colite ulcéreuse si l'ablation porte sur tout le côlon et le rectum. Les opérations pratiquées en cas de maladie de Crohn ont pour but de traiter les symptômes et les complications telles que la formation de fistules. L'intervention chirurgicale ne permet toutefois pas de guérir la maladie.

Quels sont les risques ou les complications du traitement?

Comme pour toutes les opérations, des hémorragies, des lésions de nerfs ou des infections peuvent parfois survenir. Dans de rares cas, la suture intestinale peut devenir perméable, ce qui peut nécessiter une nouvelle opération dans certaines circonstances.

Parfois, des adhésions peuvent survenir après l'opération; elles peuvent entraîner des troubles des années après l'opération.

Que se passe-t-il après l'intervention chirurgicale?

Après l'opération, le patient est sous surveillance en salle de réveil. En règle générale, le patient peut se lever le jour même et se réalimenter le jour suivant. Le patient est habituellement hospitalisé 4 à 5 jours. Après l'opération, il faut éviter les efforts physiques importants pendant 6 à 8 semaines.

L'anus artificiel posé provisoirement peut normalement être refermé au cours d'une deuxième petite opération après 4 à 8 semaines.