Cancer de l'oesophage

Le cancer de l'œsophage affecte la muqueuse de l'œsophage. Le plus souvent, le premier signe du cancer de l'œsophage sont des difficultés de déglutition. En cas de cancer de l'œsophage, le principal traitement consiste à retirer la tumeur par voie chirurgicale.

Avec une prévalence de près de 2 % de tous les cancers, le cancer de l'œsophage fait partie des plus rares. En Suisse, on dénombre environ 600 nouveaux cas de cancer de l'œsophage par an. Les hommes sont plus touchés que les femmes et représentent environ un quart des cas.

Le cancer de l'œsophage peut se développer n'importe où dans l'œsophage. Selon les cellules à l'origine du cancer, on parle de carcinome épidermoïde ou d'adénocarcinome. Les carcinomes épidermoïdes se développent généralement dans les deux tiers supérieurs de l'œsophage aux dépens des cellules de la muqueuse superficielles. Les adénocarcinomes se développent quant à eux généralement dans le tiers inférieur de l'œsophage aux dépens des cellules glandulaires de la muqueuse situées un peu plus en profondeur.

Il existe différents facteurs augmentant le risque de cancer de l'œsophage comme notamment le tabagisme, la consommation d'alcool et le reflux gastro-œsophagien chronique de suc gastrique dans l'œsophage.  Un reflux persistant pendant des années peut modifier la muqueuse de l'œsophage au niveau de la jonction avec l'estomac. Ces modifications sont appelées syndrome de Barrett et constituent un risque accru de cancer de l'œsophage.

Les troubles de la déglutition peuvent être le premier symptôme d'un cancer de l'œsophage. Au début, ils surviennent uniquement lors du passage d'aliments solides puis ensuite également lors du passage de liquides. Le cancer de l'œsophage peut également se manifester par des douleurs lors de la déglutition, des brûlures d'estomac ou un enrouement.

Plus le cancer de l'œsophage est dépisté à un stade précoce, plus les chances de guérison sont élevées. Les troubles de la déglutition doivent par conséquent toujours faire l'objet d'une consultation médicale. On peut diagnostiquer un cancer de l'œsophage à l'aide de différents examens comme l'échographie ou l'œsophagoscopie. Pour de plus amples informations sur l'œsophagoscopie, reportez-vous au chapitre Gastroscopie. Pendant une œsophagoscopie une biopsie des tissus suspects peut être effectuée. Afin d'évaluer avec précision l'étendue du cancer et de pouvoir mettre en œuvre le traitement adéquat, on effectue souvent une tomodensitométrie ou une radiographie de l'œsophage en complément.

Le traitement est fonction du stade de la maladie. Les toutes petites tumeurs de stade précoce peuvent être éliminées lors de l'œsophagoscopie. Toutefois, comme le cancer de l'œsophage est généralement dépisté à un stade avancé, une intervention chirurgicale est bien souvent nécessaire. Ce faisant, la partie malade de l'œsophage est retirée et le reste est relié à l'estomac. Le rétablissement de la continuité digestive est parfois réalisé avec un morceau d'intestin. En cas d'ablation complète de l'œsophage, l'estomac est transformé en tube pour reconstituer l'œsophage. Vous trouverez de plus amples informations sur les possibilités de traitements chirurgicaux au chapitre Opération de l'œsophage.

Parfois, le patient doit subir une radiothérapie ou une chimiothérapie avant ou après l'intervention.