Polypes nasaux

Les polypes nasaux sont des grosseurs bénignes, à savoir des protubérances de la muqueuse nasale. Ils peuvent gêner la respiration nasale et provoquer une voix nasillarde, des troubles de l'olfaction et des ronflements. On tentera dans un premier temps de traiter les polypes nasaux par voie médicamenteuse. Si le traitement médicamenteux ne suffit pas, ils pourront être retirés par chirurgie.

On ignore pourquoi les polypes nasaux se développent. On suppose une interaction entre une prédisposition génétique et des inflammations chroniques de la muqueuse nasale (rhinite) et des sinus (sinusite). Les polypes nasaux favorisent à leur tour l'apparition d'inflammations au niveau du nez. Les polypes nasaux se forment des deux côtés et prennent souvent naissance dans les sinus.

Selon leur taille et leur localisation, ils entraînent différents troubles d'intensité variable. Gêne de la respiration nasale, ronflements, voix nasillarde et troubles de l'olfaction sont les problèmes typiques occasionnés par les polypes nasaux. Des maux de tête peuvent également survenir voire une mauvaise haleine car le sujet respire davantage par la bouche ce qui dessèche la muqueuse buccale. Les personnes présentant des polypes nasaux souffrent plus souvent de rhumes car l'écoulement des sécrétions et le nettoyage du nez est affecté.

En cas de suspicion de polypes nasaux, une rhinoscopie sera pratiquée. Un prélèvement de tissu pourra alors être effectué afin d'exclure une tumeur maligne.

Dans un premier temps, on tentera de traiter les polypes nasaux localement avec des sprays antiinflammatoires (à base de cortisone). Si le traitement local ne suffit pas, des comprimés de cortisone pourront être administrés. Si le patient souffre également d'allergie, d'autres médicaments lui seront prescrits pour traiter l'allergie. Si le traitement médicamenteux ne suffit pas ou en cas de polypes nasaux de grande taille gênant fortement la respiration nasale, une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire. Ici les polypes nasaux sont retirés en totalité, à savoir jusque dans les sinus où ils ont pris naissance. L'intervention se fait généralement par le nez au moyen d'une technique endoscopique mini-invasive