Luxation de l'épaule

Lors de la luxation de l'épaule (déboîtement de l'épaule), la tête humérale sort de la glène. En règle générale, l'exercice d'une force extérieure comme lors d'une chute en sport est responsable de la luxation. Il arrive qu'une épaule déboîtée se remette d'elle-même en place. Le plus souvent toutefois, cette remise en place nécessite une manipulation. Si la luxation de l'épaule entraîne des lésions de la capsule articulaire ou des tendons, des nerfs et des ligaments, une opération de l'épaule luxée peut être nécessaire.

L'épaule est une articulation permettant un rayon de mouvement ample et est principalement stabilisée par des muscles et des tendons. Elle peut donc, contrairement aux autres articulations, être remise en place relativement facilement en exerçant une force importante. Si en outre le tissu conjonctif des tendons et la capsule articulaire sont affaiblis, le simple fait de tirer légèrement sur le bras peut permettre de remettre l'épaule en place. C'est souvent le cas après une première luxation de l'épaule suite à un accident. Après une première luxation de l'épaule, les ligaments et les tendons sont affaiblis. Dès lors, la probabilité d'autres luxations même avec un choc moindre augmente. Plus une luxation de l'épaule est fréquente, moins l'articulation est stable.

La luxation de l'épaule provoque de vives douleurs aiguës dans l'épaule et la région du bras. Le bras pend flasque le long du corps et ne se soulève plus de lui-même.

On diagnostique une luxation de l'épaule sur la base de l'apparence typique et du déroulement de l'accident ainsi que des antécédents médicaux. Afin d'identifier des blessures et des fractures, des radiographies de l'épaule seront effectuées en plusieurs étapes. En cas de suspicion de lésion du tissu mou, une IRM pourra être pratiquée.

La remise en place rapide de l'épaule est le but premier du traitement. Cela n'est parfois pas possible en raison de la tension musculaire. Dans ce cas, une légère anesthésie sera nécessaire pour détendre la musculature. Une fois que l'épaule a été remise en place, elle devra être immobilisée pendant quelques jours à l'aide d'une écharpe ou d'un bandage spécial. Des exercices de physiothérapie ciblés permettront de solliciter progressivement l'épaule lentement et de tester sa stabilité. Si l'épaule est trop instable suite à des lésions de la capsule articulaire, une intervention chirurgicale de stabilisation de la capsule articulaire sera nécessaire. Cette intervention est généralement pratiquée par arthroscopie. Vous trouverez de plus amples informations au chapitre Arthroscopie de l'épaule.

Le traitement chirurgical immédiat en cas de luxation de l'épaule est rarement nécessaire. C'est par exemple le cas pour certaines fractures de la tête humérale ou de la glène.

Luxation et instabilité de l’épaule

Dans le cas d’une luxation de l’épaule, la tête humérale sort de la glène. Cette blessure survient généralement à la suite d’un accident ou d’une faiblesse de l’appareil capsulo-ligamentaire. C’est l’une des luxations les plus fréquentes, car l’articulation de l’épaule est très mobile. Une (quasi-)luxation fréquente peut entraîner une instabilité de l’épaule et des lésions des tissus mous, une dilatation excessive de la capsule articulaire ou une déchirure de la lèvre articulaire.

Traitement

En l’absence de fracture de l’un des os voisins, l’articulation doit être immédiatement remise en place pour prévenir une lésion durable des ligaments et des tendons. Après une immobilisation de quelques jours, un traitement de stabilisation peut avoir lieu, qui traite également les troubles fonctionnels douloureux causés par la lésion. Si la luxation s’accompagne d’une déchirure ligamentaire, une intervention chirurgicale peut prévenir une instabilité chronique.

bulb

CONSEIL

Des exercices simples de mobilisation effectués à domicile peuvent libérer les blocages musculaires douloureux dans l’épaule et favoriser la guérison des ligaments blessés.

Luxation et instabilité de l’épaule

Dans le cas d’une luxation de l’épaule, la tête humérale sort de la glène. Cette blessure survient généralement à la suite d’un accident ou d’une faiblesse de l’appareil capsulo-ligamentaire. C’est l’une des luxations les plus fréquentes, car l’articulation de l’épaule est très mobile. Une (quasi-)luxation fréquente peut entraîner une instabilité de l’épaule et des lésions des tissus mous, une dilatation excessive de la capsule articulaire ou une déchirure de la lèvre articulaire.

Traitement

En l’absence de fracture de l’un des os voisins, l’articulation doit être immédiatement remise en place pour prévenir une lésion durable des ligaments et des tendons. Après une immobilisation de quelques jours, un traitement de stabilisation peut avoir lieu, qui traite également les troubles fonctionnels douloureux causés par la lésion. Si la luxation s’accompagne d’une déchirure ligamentaire, une intervention chirurgicale peut prévenir une instabilité chronique.

bulb

CONSEIL

Des exercices simples de mobilisation effectués à domicile peuvent libérer les blocages musculaires douloureux dans l’épaule et favoriser la guérison des ligaments blessés.