Syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel se caractérise par différents troubles survenant avant et pendant la menstruation. Cela inclut notamment les sautes d’humeur, la sensation de tension dans les seins et des douleurs dans le bas-ventre. Différents médicaments peuvent être utilisés pour le traitement, comme des médicaments à base de plantes, des antidouleurs et des contraceptifs.

Environ 8 femmes sur 10 souffrent de troubles avant les menstruations. En cas de syndrome prémenstruel, les symptômes sont tellement marqués que la qualité de vie des femmes concernées en est diminuée. Les causes exactes du syndrome prémenstruel sont encore inconnues. Les hormones sexuelles féminines jouent certainement un rôle déterminant. Les femmes souffrant du syndrome prémenstruel semblent être particulièrement sensibles aux changements hormonaux intervenant durant le cycle. Cela touche principalement les femmes de plus de 30 ans. Les troubles disparaissent avec la ménopause et l'absence de menstruation.

Les symptômes du syndrome prémenstruel sont multiples. Ils consistent généralement en une association de symptômes psychiques et physiques, qui commencent quelques jours avant les menstruations. Parmi les troubles psychiques, on compte notamment les changements d’humeur, tels que l’irritabilité, la tristesse, l'apathie ou l'agressivité. Les céphalées, la rétention d’eau au niveau des mains ou des pieds, une poitrine douloureuse et sensible au toucher et des crampes dans le bas-ventre constituent des symptômes physiques typiques.

Les troubles menstruels ne font pas partie du syndrome prémenstruel. Ils sont abordés au chapitre Troubles menstruels.

Le syndrome prémenstruel est diagnostiqué sur la base de symptômes typiques associés à la menstruation. Une dosage hormonal dans le cadre d’une analyse de sang et l’exclusion d’autres causes pouvant expliquer ces symptômes comme l’endométriose ou une hypothyroïdie font également partie des examens pratiqués pour établir le diagnostic.

Le traitement est fonction du degré de sévérité et de l’intensité des symptômes. Bien souvent, des exercices de relaxation ou des préparations à base de plantes permettent de soulager les symptômes. Les analgésiques sont utilisés pour combattre la douleur. En cas d’état dépressif prononcé, des antidépresseurs pourront être administrés.

Un contraceptif hormonal peut en outre permettre de traiter le syndrome prémenstruel de manière très efficace. Lorsque l’ovulation est inhibée sous l'effet d'une action hormonale, les troubles disparaissent.