Surdité brusque

La surdité brusque est une dégradation aiguë et soudaine de l'audition. Généralement, une seule oreille est touchée. La surdité brusque peut entraîner une perte d'audition totale de l'oreille concernée. La surdité brusque se caractérise par une dégradation aiguë de l'audition qui survient sans raison apparente. Dans de nombreux cas, la surdité brusque s'améliore spontanément en quelques heures ou quelques jours. Il est toutefois vivement recommandé de consulter un médecin en urgence. En effet, plus le traitement est commencé tôt, meilleures sont les chances de guérison.

De manière générale, une surdité brusque peut apparaître à tout âge. Près des trois quarts des personnes concernées ont toutefois plus de 40 ans. La cause exacte du trouble auditif peut ne pas être déterminée en cas de surdité brusque. On sait simplement qu'il s'agit d'une surdité de perception. Le problème se situe donc au niveau de l'oreille interne. On suppose que différents facteurs sont à l'origine de la surdité brusque, comme notamment les troubles de la circulation sanguine dans l'oreille interne, les infections, les affections touchant le rachis cervical, les maladies auto-immunes ainsi que le stress ou les situations de stress psychologique.

Une surdité brusque s'annonce souvent par un bourdonnement d'oreille acouphènes, suivi d'une perte ou d'une dégradation de l'audition. Les personnes touchées se plaignent souvent de pression dans l'oreille, de vertige ou de sensibilité au bruit. Une perte de l'audition ne provoque pas de douleur aux oreilles.

Une surdité brusque est diagnostiquée à partir des symptômes caractéristiques et de l'exclusion d'autres causes pouvant être à l'origine du trouble auditif. On effectue à cet effet différents examens, comme des tests auditifs, des analyses de sang et des examens de l'oreille. Parfois, une tomodensitométrie ou une IRM sont également nécessaires.

La cause la plus probable de surdité brusque est un trouble de la circulation sanguine au niveau de l'oreille interne. La première mesure de traitement consiste à améliorer la circulation. On effectue pour cela une perfusion de médicaments favorisant la circulation sanguine. Plus ce traitement commence tôt, meilleures sont les chances de succès. On a en outre recours à des anti-inflammatoires tels que la cortisone. Le traitement médicamenteux s'accompagne également de différentes techniques de relaxation visant à réduire le stress et la charge psychique.